dimanche 12 juillet 2015

Cake aux fromages et aux courgettes


3 œufs
180 g de farine
1 sachet de levure chimique
15 cl de lait entier
5 cl d’huile de tournesol
100 g de gruyère râpé
200 g de chèvre cendré en bûche
1 belle courgette
Quelques feuilles de menthe
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre


Laver et couper la courgette en petits cubes. Mettre les cubes dans une jatte, saler. Laisser pendant 30 minutes.

Préchauffage du four : 180° (6).

Dans une poêle mettre les 2 cuillerées d’huile d’olive, y faire revenir à couvert les dés de courgette pendant 15 minutes après les avoir égouttées.

Dans un saladier ou le bol du robot, mettre les 3 œufs, la farine, la levure, saler et poivrer, mettre les 5 cl d’huile de tournesol et le lait. Ajouter les deux fromages. Mélanger, ajouter les dés de courgette et les feuilles de menthe.

Verser le tout dans un moule à cake et mettre au four pour 45 minutes de cuisson.


Servir avec une salade frisée légèrement aillée, avec des petits lardons et des croûtons.

Comme vin, je vous suggère un rosé Le Lys de Buzet.

Je vous souhaite un beau Dimanche à la Campagne sous le soleil, profitez de tous nos produits du terroir, ils sont bons et beaux, regardez le design sobre, élégant de ce vin de Buzet et en plus vous goûterez un vin de caractère.

jeudi 2 juillet 2015

Moelleux à la rhubarbe et aux épices


C'est une recette de Jamie Oliver que j'ai voulu tester. C'est la saison de la rhubarbe, il faut en profiter. L'occasion c'était l'anniversaire d'un ami, j'ai très peu modifié la recette initiale, et la rose en pâte d'amande est ma petite fantaisie.

Il vous faudra donc :
500 g de rhubarbe qui une fois nettoyées vous en laisserons 400.
300 g de sucre brun ou mieux de la vergeoise (moi seulement 200 g)
35 g de beurre très mou
1 oeuf (comme ils étaient petits j'en ai mis deux)
1 cuillerée à soupe d'extrait de vanille
300 g de farine tamisée
1 cuillerée à café de bicarbonate de sodium
1 petite cuillerée à café de sel
250 g de crème aigre
50 g de sucre semoule blanc
1/2 cuillerée à café de cannelle moulue
1/2 cuillerée à café de muscade moulue

On met le tablier, on se lave les mimines et c'est parti.
1 - On prend un moule à manqué que l'on beurre ou mieux encore,  un moule à fond amovible.
Dans le bol du robot on met le beurre et le sucre roux ou la vergeoise, on travaille jusqu'à ce que le mélange soit onctueux, on incorpore oeufs et extrait de vanille. On ajoute ensuite la crème.
2 - On prépare dans un autre récipient la farine que l'on tamise avec le bicarbonate et le sel. On incorpore peu à peu à la première préparation.
3 - On ajoute la rhubarbe que l'on aura coupée en petits cubes d'1cm environ.
4 - La pâte est assez épaisse mais rassurez-vous c'est normal.
5 - A présent préchauffez le four Th 6 soit 175/180°.
6 - Verser la pate dans le moule prévu. Tapoter pour bien répartir.
7 - Dans un bol mélanger le sucre semoule avec les épices cannelle et muscade. Répartir sur le dessus du gâteau.
8 - Enfournez pour 40 minutes, vérifiez la cuisson au moyen de la lame d'un couteau.
9 - Saupoudrez avec du sucre glace. Laissez refroidir avant de démouler.
Si vous êtes très très gourmands accompagnez-le d'une crème anglaise, ce sera de bon ton.


Ma pauvre Hilda a très chaud, elle a très envi d'un citron pressé.

Je vous souhaite une belle soirée que vous viviez en Montagne, ou à la Mer, en Ville ou encore comme moi à la Campagne

dimanche 7 juin 2015

Gâteau au vin

Comme elles sont douces ces premières journées de beaux jours. La température tourne autour de 30°, la nature est plus belle que la plus belle des courtisanes,
Les après-midi s'égrenent sous le grand parasol, lecture crochet, radio et sudoku, les chats se font des nids dans l'herbe fraîche et ne regagnent pas la maison le soir tombé, ils ont bien trop à faire.
Dans les champs tout autour le blé mûrit doucement, je vais en cueillir un gros bouquet que je suspendrai, ainsi je garderai le blé de l'été pour le faire germer à la Noêl.
La couette va bientôt se glisser dans sa housse jusqu'à l'automne, les voilages légers sont déjà aux fenêtres et le moindre souffle les fait voltiger comme un voile de mariée.
Le dimanche est propice à la confection d'un gros gâteau que l'on mange sous les arbres.
Cette année j'ai décidé de passer l'été avec Monsieur Jean Anglade, le Pagnol auvergnat qui vient d'avoir 100 ans, je viens de terminer "les délices d'Alexandrine" et je vais me plonger dans les premiers écrits ceux du début purs et naïfs.
Tout au long de l'été je vous ferai partager les instants précieux, ceux des marchés de pays qui débuteront le Mardi 7 juillet, et aussi le grand évènement du village les 750 ans de la bastide, mais commençons par le début, je vous invite pour le goûter...


Gros gâteau pour 6 personnes – préparation 15 minutes – cuisson 45 minutes

Pour votre panier
250 g de farine tamisée
250 g de sucre roux
4 gros œufs
2 sachets de sucre vanillé
1 sachet de levure
15 cl d’huile neutre
25 cl de vin blanc ou mieux encore
De vin muscat « Baumes de Venise »
Du beurre pour le moule

• Préchauffez le four thermostat 5 soit 150°. Beurrez et farinez votre moule.
• Séparez les blancs des jaunes de vos 4 œufs. Et montez les blancs en neige bien ferme.
• Dans une terrine amalgamez, en respectant l’ordre des ingrédients, 250 g de sucre roux, les 4 jaunes d’œufs, les 2 sachets de sucre vanillé, les 250 g de farine tamisée, les 15 cl d’huile neutre, le sachet de levure et finalement mélangez en versant doucement et lentement les 25 cl de vin muscat de Baumes de Venise.
• Introduisez avec précaution pour qu’ils ne retombent pas les blancs d’œufs montés en neige. Versez dans le moule beurré. Enfournez à Th 5 pendant 45 minutes.


Ce gâteau accompagne à merveille une soupe de fraises au vin muscat Baumes de Venise. Couper toutes les fraises y compris les plus petites, saupoudrez les de sucre et laissez les rendre leur jus, versez le muscat, mélangez et mettre au frais pendant la confection du gâteau.

Servir gâteau et soupe de fraises avec comme boisson de l’eau plate de source, la Mont Roucous convient très bien, c’est ainsi que vous apprécierez encore mieux le parfum délicat du muscat.

J’ai emprunté cette recette à Maïté (dont c’est aujourd’hui la fête) en la modifiant un peu pour la matière grasse vous la trouverez dans la « Cuisine de Maïté » 600 recettes traditionnelles et faciles aux éditions Michel Lafon.

Nous avons bien rit avec Maïté au salon du livre il y a quelques années de cela à Aiguillon. Elle disait que les recettes de cuisine n’appartiennent à personne, ou plutôt qu’elles font parties du patrimoine de l’humanité tout entière. J’aime votre voix Madame, elle porte loin, vous êtes une belle âme.


Verres hauts Ikéa - assiette comptoir des familles 

Je vous souhaite une belle soirée, que vous viviez à la Montagne, ou bien à la Mer, en Ville ou bien comme moi à la Campagne

Ma copine Hilda à entrepris de gros travaux

mercredi 20 mai 2015

Succulent à la rhubarbe


1 - on attache son joli tablier, on lave ses mimines, et hop c'est parti.
2 - dans un saladier casser 3 oeufs, mettre 4 grosses cuillerées à soupe de sucre roux et mélangez bien avec un fouet.
3 - Ajouter les 8 cuillerées à soupe de farine que vous aurez tamisée au préalable avec le sachet de levure, les 15 cl de crème fraîche allégée et les 4 cuillerées d'huile neutre. Mélanger bien le tout en le battant au fouet.
4 - Beurrer et fariné un moule à manqué, et versez-y la pâte, répartissez sur le dessus les 450 g de cubes de rhubarbe.
5 - Faire cuire au four préchaufé th7 soit 210° pendant 25 /30 minutes.
6 - Mélangez l'oeuf restant avec, 2 grosses cuillerées à soupe de sucre semoule et avec le beurre fondu. Etalez ce glaçage sur le dessus du gâteau cuit et remettez au four pour 10 minutes.
7 - Laissez refroidir avant de démouler, servez nature ou accompagné d'une crème anglaise ou encore d'une compote fraise/rhubarbe.

Mon amie Hilda attend les beaux jours avec une grande impatience, elle a rangé pulls et chaussettes et sorti ses chapeaux de paille et ses robes fleuries. Bravo Hilda mais ne prend pas froid...!
Je vous souhaite une belle et douce nuit, que vous viviez à la campagne, à la mer, à la montagne ou en ville

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...