samedi 27 août 2011

Tarte d'Agen

Ce matin une petite fraîcheur nous fait déjà songer à septembre, d'autant que sur la campagne agenaise flotte une odeur reconnaissable, sucrée, douceâtre, presque écoeurante : l'odeur de la dessiccation des prunes d'Ente que l'on nommera bientôt : pruneaux.
Ah les pruneaux d'Agen ! Secouez-secouez-moi comme disait Agénor, Ils sont indispensables ces petit fruits tout noir et ridés. Aujourd'hui c'est une machine qui secoue les arbres pour récupérer les prunes dans un immense "parapluie" posé à l'envers. Les prunes sont ensuite lavées, triées, calibrées et enfin séchées en plusieurs étapes dans d'immenses fours. A mi-dessiccation on les appelle des mi-cuit. Piqués avec une grosse aiguille, on les met dans un bocal et on les recouvre d'un bon rhum ambré. Pour mon fils et ses copains c'est devenu une institution, ils vont déguster les pruneaux d'Agen au rhum le 25 décembre sur le voilier au milieu de la baie de Cavalaire. Enfin je ne saurais terminer ce petit éloge des qualités de ce produit en oubliant de mentionner sa fonction laxative bien utile pour les intestins paresseux. Ne vous privez pas de cette petite gourmandise et si vous passez en Lot et Garonne voici une excellente adresse : le musée du pruneau


Ma tarte aux pruneaux d'Agen

Pour la pâte :
250 g de farine tamisée
100 g de beurre
1 œuf
2 cuillerées d’eau
1 pincée de sel

Pour la garniture :
500 g de pruneaux dénoyautés
1 dl de thé
1/2 dl d’eau de vie de prune (facultatif)
100 g de poudre d’amande
100 g de sucre (facultatif)
2 œufs
1/2 dl de crème liquide
  • La veille faire tremper les pruneaux dans le dl de thé et le 1/2 dl d’eau de vie de prune.
  • Faire la pâte, travailler le beurre et la farine jusqu’à obtention d’un sable grossier, ajouter l’œuf, le sel et l’eau. Pétrir rapidement et rassembler en boule, filmer mettre au frigo pour 30 minutes.
  • Préparer la crème : dans une jatte mélanger les 2 œufs, l’amande en poudre et la crème , rajouter 100 g de sucre pour ceux qui aiment les tartes très sucrées, personnellement je n'en rajoute pas, je trouve que les pruneaux sont déjà très sucrés, battre énergiquement le mélange.
  • Beurrer et fariner un plat à tarte. Étendre la pâte, en garnir le plat. Verser sur le fond de pâte la crème et répartir les pruneaux après les avoir bien égouttés.
  • Faire cuire dans un four préchauffé à 180/200° pendant 30 minutes.
  • On peut accompagner cette succulente tarte d'une boule de glace vanille.


Je vous souhaite une belle journée, à chaque jour suffit sa peine, ne vous privez pas de moments heureux et enfermez les dans une boîte à souvenir...

lundi 22 août 2011

Tarte aux filets de Merlan

Il a fait très chaud encore en ce Dimanche le mercure à frôlé les 40°. Le soir quand un peu de fraîcheur vient reposer bêtes et gens, que les plantes ont été copieusement arrosées, il est agréable de s'installer autour de la table du jardin et de déguster un repas simple mais copieux.
Une bonne salade de tomates agrémentée d'oignon et de feta, et cette tarte au poisson vont ravir tous les convives, on terminera par une soupe de pêche de vigne au sirop de verveine. Il sera temps alors de refaire le monde en sirotant des eaux fruitées ou un brandy.
J'ai fait 2 tartes au poisson absolument identiques sauf la pâte car nous voulions tester les nouvelles pâtes de "Francine" en forme de paton, donc l'une est faite avec ce nouveau produit et l'autre avec une pâte brisée normale faite par mes soins. Mais tout d'abord voici la recette pour 4 personnes.

Tarte aux filets de merlan
1 pâte brisée
500 g de pommes de terre
500 de filets de merlan
1 cuillerée de fines herbes hâchées
1 dl de crème liquide
1 cuillerée d’huile
2 gousses d’ail
40 g de beurre
50 g de fromage comté râpé
Sel et poivre

  • Faire blanchir à l’eau bouillante salée les pommes de terre, pelées, lavées et couper en fines rondelles, en comptant 10 minutes à reprise de l’ébullition. Les égoutter.
  • Faire dorer sur les deux faces dans l’huile les filets de merlan.
  • Foncer un moule à tarte avec la pâte. Déposer une première couche de pommes de terre en utilisant la moitié de celles-ci. Répartir les filets de poisson. Remettre une couche de pommes de terre avec ce qui reste.
  • Dans un bol mettre la crème, les fines herbes, les gousses d’ail coupées finement, le sel et le poivre, battre le tout et verser sur la tarte.
  • Saupoudrer avec le fromage râpé sur le dessus. Parsemer de noisettes de beurre.
  • Mettre à four chaud pour 35 minutes th 6 soit 180°
  • A servir avec une belle salade mélangée.
Les poissons sont très chers en ce moment on peut remplacer le merlan par du lieu noir qui vaut aux alentours de 13 euros le kilo.


Nos avis ont été unanimes.
Sur le carton de l'emballage on nous dit : "inutile de beurrer mon plat ou d'ajouter un papier de cuisson" en tous cas pour nous ça c'est pas démoulé sans mal.
Dans la liste des ingrédients il y a du sucre, et beaucoup trop, car pour les recettes salées on sent bien le sucre de la pâte et c'est pas forcément agréable.
La présentation en paton à étaler soi-même est sympa car on peut faire des tartes carrées et il y a moins de perte. La pâte cuite est fondante et croquante agréable en texture.
Ce produit peu dépanner quand on a beaucoup de travail et peu de temps mais il vaut mieux l'utiliser pour les tartes sucrées. Si vous faites un essai dîtes nous ce que vous en avez pensé...!

Je vous souhaite un bon début de semaine, dîtes que vous les aimez aux personnes que vous aimez, on ne le dit jamais assez, regardez comme la nature est belle et pendant une heure par jour oubliez les petits soucis, ne voyez que le côté positif des choses, vous allez voir comme ça fait du bien. Amitiés...

samedi 20 août 2011

Tarte fondante aux carottes

Pratiquement deux mois que je n'ai rien posté, après mes soucis de santé, il y a eu les vacances en famille, et aussi tous les mardis "les Marchés des Producteurs de Pays" dans mon village, et le grand sablier du temps n'en finit plus d'échapper ses grains de sable.

Alors enfin c'est avec un grand ouf de soulagement que je réintègre la blogosphère, je vais mieux, il fait beau et mes papilles retrouvent le plaisir du goût. On aimerait, bien sûr, pouvoir dire du Monde qu'il va bien également, malheureusement ce n'est pas le cas. Notre petit univers de blogs culinaires est tellement indispensable à notre équilibre quotidien qu'il n'y faut rien changer, comme ils sont doux ces petits bonheurs de chaque jour.

Pour mon retour voici une recette pour les mamans qui veulent faire manger des carottes à nos futurs bacheliers, comme c'est bientôt la rentrée, je pense que cette petite recette rapide et simple leur sera d'un grand secours.
Je ne sais pas vous mais moi j'aime bien les soirs d'été déguster toutes ces tartes salées, quiches et tourtes, je les trouve festives et il y en a tellement de différentes.




 


Un petit verre de rosé bien frais en souvenir des vacances accompagnera la tarte aux carottes

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...