dimanche 7 juin 2015

Gâteau au vin

Comme elles sont douces ces premières journées de beaux jours. La température tourne autour de 30°, la nature est plus belle que la plus belle des courtisanes,
Les après-midi s'égrenent sous le grand parasol, lecture crochet, radio et sudoku, les chats se font des nids dans l'herbe fraîche et ne regagnent pas la maison le soir tombé, ils ont bien trop à faire.
Dans les champs tout autour le blé mûrit doucement, je vais en cueillir un gros bouquet que je suspendrai, ainsi je garderai le blé de l'été pour le faire germer à la Noêl.
La couette va bientôt se glisser dans sa housse jusqu'à l'automne, les voilages légers sont déjà aux fenêtres et le moindre souffle les fait voltiger comme un voile de mariée.
Le dimanche est propice à la confection d'un gros gâteau que l'on mange sous les arbres.
Cette année j'ai décidé de passer l'été avec Monsieur Jean Anglade, le Pagnol auvergnat qui vient d'avoir 100 ans, je viens de terminer "les délices d'Alexandrine" et je vais me plonger dans les premiers écrits ceux du début purs et naïfs.
Tout au long de l'été je vous ferai partager les instants précieux, ceux des marchés de pays qui débuteront le Mardi 7 juillet, et aussi le grand évènement du village les 750 ans de la bastide, mais commençons par le début, je vous invite pour le goûter...


Gros gâteau pour 6 personnes – préparation 15 minutes – cuisson 45 minutes

Pour votre panier
250 g de farine tamisée
250 g de sucre roux
4 gros œufs
2 sachets de sucre vanillé
1 sachet de levure
15 cl d’huile neutre
25 cl de vin blanc ou mieux encore
De vin muscat « Baumes de Venise »
Du beurre pour le moule

• Préchauffez le four thermostat 5 soit 150°. Beurrez et farinez votre moule.
• Séparez les blancs des jaunes de vos 4 œufs. Et montez les blancs en neige bien ferme.
• Dans une terrine amalgamez, en respectant l’ordre des ingrédients, 250 g de sucre roux, les 4 jaunes d’œufs, les 2 sachets de sucre vanillé, les 250 g de farine tamisée, les 15 cl d’huile neutre, le sachet de levure et finalement mélangez en versant doucement et lentement les 25 cl de vin muscat de Baumes de Venise.
• Introduisez avec précaution pour qu’ils ne retombent pas les blancs d’œufs montés en neige. Versez dans le moule beurré. Enfournez à Th 5 pendant 45 minutes.


Ce gâteau accompagne à merveille une soupe de fraises au vin muscat Baumes de Venise. Couper toutes les fraises y compris les plus petites, saupoudrez les de sucre et laissez les rendre leur jus, versez le muscat, mélangez et mettre au frais pendant la confection du gâteau.

Servir gâteau et soupe de fraises avec comme boisson de l’eau plate de source, la Mont Roucous convient très bien, c’est ainsi que vous apprécierez encore mieux le parfum délicat du muscat.

J’ai emprunté cette recette à Maïté (dont c’est aujourd’hui la fête) en la modifiant un peu pour la matière grasse vous la trouverez dans la « Cuisine de Maïté » 600 recettes traditionnelles et faciles aux éditions Michel Lafon.

Nous avons bien rit avec Maïté au salon du livre il y a quelques années de cela à Aiguillon. Elle disait que les recettes de cuisine n’appartiennent à personne, ou plutôt qu’elles font parties du patrimoine de l’humanité tout entière. J’aime votre voix Madame, elle porte loin, vous êtes une belle âme.


Verres hauts Ikéa - assiette comptoir des familles 

Je vous souhaite une belle soirée, que vous viviez à la Montagne, ou bien à la Mer, en Ville ou bien comme moi à la Campagne

Ma copine Hilda à entrepris de gros travaux

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...