jeudi 22 septembre 2011

La tomate ananas

En ce début d'automne, après un mois de septembre chaud, les tomates donnent le meilleur d'elles-mêmes, c'est le moment de profiter encore pour 2 ou 3 semaines de leurs bienfaits. C'est peut-être aussi l'occasion de découvrir les anciennes variétés qui reviennent, dans nos provinces, sur le devant de la scène. On croise en flânant sur les marchés ces noms poétiques, Rose de Berne, Cœur de bœuf, noires de Crimée, Tomate ananas.

Parlons d'elle justement. Cette grosse ventrue cache un cœur de douceur. La tomate ananas est si dodue qu'une tomate suffit à faire une salade pour 3 personnes. A l'extérieur elle offre une belle couleur jaune orangé. Sa peau est fine et quand la tomate est à maturité, elle s'enlève relativement facilement. Mais je ne suis pas d'accord avec l'élimination de la peau des tomates, la peau participe au goût, la tomate est un fruit, juste sous la peau c'est là que se trouve une grande quantité de vitamines, si on épluche…adieu les vitamines !

La chair est jaune orangé et la couleur s'intensifie en se rapprochant du cœur qui lui, est souvent marbré de rouge. Il y a peu de graine, la chair est compacte et convient bien aux salades.

La saveur est douce et délicate avec une bonne balance entre l'acidité naturelle et le sucré, c'est pour cela qu'elle est appréciée des enfants et des personnes à la digestion difficile.
Pour une simple salade
1 ou 2 tomates ananas suivant leur taille
1 oignon rouge
2 cuillerées de vinaigre balsamique
½ jus de citron
2 cuillerées d'huile de noix
Du sel et du poivre

1 - Laver puis essuyer la tomate dans un torchon propre.
2 - Sur une planche découper la tomate en tranches fines avec un couteau à dents. Les très gros fruits ont parfois la peau et la chair éclatée autour du pédoncule, il faut alors ôter délicatement les parties éclatées.
3 - disposer joliment les tranches de tomates sur un plat, quelques rondelles fines d'oignon rouge, arroser de vinaigre balsamique, d'huile de noix et d'un filet de jus de citron, saler et poivrer.
4 - Les gourmands peuvent rajouter un soupçon de miel de thym.
5 - Accompagner d'un pain aux noix ou mieux aux céréales.
Et régalez-vous.

samedi 17 septembre 2011

Salade de lentilles vertes du Puy


Cette petite graine est un trésor,..d'économie et à la campagne l'anti gaspillage on connaît.
Lorsque vous achetez des lentilles n'hésitez pas il vous en coûtera peut-être quelques centimes de plus, mais choisissez de la lentille du Puy en Velay vous ne le regretterez pas.
En ce moment c'est la période de ramassage de la lentille.
Si autrefois il fallait trier chaque poignée pour éliminer les petites pierres, grâce aux machines modernes cela n'est plus nécessaire.
En salade, en plat, en potage la lentille est pleine de ressources et nous comble de ses bienfaits. Elles accompagnent à merveille le petit salé ou encore les saucisses et le filet mignon, elles se marient très bien avec le riz, elles sont présentes sur les chariots de crudités d'hiver avec la carotte râpée, la salade de pomme de terre, les betteraves rouges...etc...
Ces atouts gastronomiques et nutritionnels sont importants pour  notre santé, alors mangeons des lentilles.
Voici ma recette de salade de lentilles du Puy en Velay. 
Préparation 30 minutes
Cuisson 20 minutes
Ingrédients pour 4 personnes
400 g de lentilles vertes du Puy
200 g de poitrine de porc fumée
1 oignon piqué de 2 clous de girofle
1 carotte
3 gousses d'ail - 1 feuille de laurier
1 botte de petits oignons blancs
1 botte de persil plat
4 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
sel, poivre

1 - Versez 3 litres d'eau froide dans un grand faitout. Ajoutez l'oignon pelé et piqué des 2 clous de
girofle, la carotte pelée coupée en gros tronçons, la feuille de laurier et les 3 gousses d'ail coupées en deux. Portez à ébullition et laissez cuire 5 à 10 minutes.

2 - Pendant ce temps découpez en fins lardons la poitrine fumée.

3 - Versez les lentilles dans le court-bouillon, ajoutez la poitrine fumée , et laissez cuire à
feu moyen, pendant 17 à 20 minutes.

4 - Égouttez soigneusement les lentilles, retirez l'oignon, l'ail et la carotte.
Épluchez les petits oignons blancs et émincez-les finement. Lavez le persil plat et effeuillez-le. On peu mixer oignons blanc et persil ensemble.

5 - Dans un saladier, mélangez les lentilles encore tiède avec le vinaigre de Xérès, l'huile d'olive, les
petits oignons, le persil et la poitrine.
Rectifiez l'assaisonnement.

6 - Servez la salade de lentilles tiède dans des assiettes creuses. Agrémentez de quelques rondelles de tomate.

vendredi 9 septembre 2011

2 salades sinon rien !

Pour bénéficier encore des bienfaits de la nature rien ne vaut une salade. Il y a tellement de légumes gorgés de soleil sur nos marchés où dans nos potagers qu’il serait idiot de ne pas en profiter.

Tomates, haricots verts, petites courgettes, betteraves rouges, sont les bases ensuite on laisse libre cours aux ressources dont on dispose. J'ai même mis les premières pommes du verger à contribution.
Et pour s'amuser un peu on choisi des récipients rigolos.

Il vous faudra pour la première : des haricots verts lavés et éboutés, des petites courgettes lavées et coupées en carrés, des tomates cerise, des pignons grillés, des petits dés de fromage de chèvre aux herbes, une feuille de basilic.
Pour la seconde : des dés de betterave rouge, des bâtonnets de pomme, des tomates cerise, du basilic.

Pour la sauce vinaigrette : huile de colza vierge bio, vinaigre de vin, sel et poivre, un soupçon de miel


C’est bien de faire cuire les petits légumes à la vapeur, ainsi ils conservent leurs propriétés et leur parfum.





Et si vous avez repris le travail ou si vous aimez les repas sur l'herbe, voici un petit accessoire bien pratique. Dans le récipient on met sa salade, dans le couvercle bleu la sauce vinaigrette, on bouche. Puis on ferme en mettant le couvercle bleu sur le récipient.
Au moment de déguster sa petite salade, il suffit d'appuyer sur le couvercle (là ou il y a marqué Pusch) le petit couvercle s'ouvre, la sauce dégouline on secoue et voila la salade est prête et toute fraîche.
 
 
 
 
 
 
 

Et pour celles qui aiment le crochet et les ouvrages fait main voici le compagnon que je me suis créé pour les soirées d'hiver devant la cheminée :  un plaid aux teintes douces dans une laine chaude et rustique
J'ai pris beaucoup de plaisir à faire cet ouvrage et je pense qu'il m'accompagnera longtemps...!
Photos et explications dans la petite chronique des cigales.

dimanche 4 septembre 2011

Levée automnale

Les matinées rafraîchissent, sur la campagne, dans le fond des vallons flotte une légère brume. La terre sent bon et semble alanguie sous les labours. Premières sensations automnales, je retrouve la vie que j'aime douce et contemplative. Cette année tout est en avance, avril et mai estivaux ont chamboulé le calendrier des saisons. Espérons que le bonhomme hiver ne montrera pas lui aussi le bout de son nez en avance...
L'envie de retrouver des plats chauds, mijotés nous revient, les parfums et les couleurs s'harmonisent.
On mésestime trop souvent les abats ce sont pourtant des aliments de bonne qualité, pauvres en graisse, il est par contre difficile de trouver une levée complète (coeur, foie, poumons, rate et reins) comme autrefois à moins d'avoir un tripier près de chez soi. Là j'ai trouvé des coeurs et du foie d'agneau et c'est un régal, mais on trouve aussi du coeur et du foie de veau ou de porc.

Pour 4 personnes
2 coeurs d'agneau
500 g de foie
2 cuillerées d'huile d'olive
2 tranches de poitrine fumée
1/2 bouteille de bon vin rouge
1 cuillerée à soupe de farine
1 trait de vinaigre balsamique
sel et poivre
12 petits oignons
500 g de girolles
50 g de beurre
4 grosses figues blanches

1 - Couper le foie et les coeurs en morceaux, ainsi que les 2 tranches de poitrine fumée.
Dans une cocotte en fonte faire chauffer l'huile et faire revenir les petits lardons de poitrine fumée. Ajouter les morceaux de viande que l'on fait saisir, quand la viande se détache du fond de la cocotte rajouter la farine, bien mélanger, puis arroser avec le vin rouge et le trait de vinaigre balsamique. Saler et poivrer. Laisser cuire tout doucement à couvert.

2 - Pendant ce temps, trier les champignons (ne les laver pas brossez-les au pinceau), éplucher les oignons. Mettre une petite casserole d'eau à bouillir et y plonger les oignons pour les blanchir 5 minutes. Dans une poële faire fondre un peu de beurre, faire cuire doucement les girolles et les figues. Faire caraméliser les oignons dans la poële.

3 - Présenter l'assiette avec une figue ouverte en fleur, des girolles, 3 petits oignons et une belle portion de levée.




pour accompagner ce met délicat il faut que le vin le soit tout autant par exemple un vin rouge des caves de BUZET "Le Lys" année 2009 et l'accord sera parfait.

Colchiques dans les prés fleurissent fleurissent
Colchiques dans les prés c'est la fin de l'été
La feuille d'automne emportée par le vent
La feuille d'automne tombe en tourbillonant

                                                                                                      Bonne soirée à tous et toutes...

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...