samedi 11 juillet 2009

Salade estivale...

Rien que le titre nous fait partir vers un ailleurs, vers l’été, le chant des cigales. Comme les troupeaux qui montent à l’estive, les citadins s’égayent dans les campagnes, aux bords des rivières, dans des campings, des gîtes ruraux où leur installation induit une vie différente. Juilletistes et Aoûtiens, qu’est-ce que c’est que ça ? Les habitants d’un pays étranger ? D’une autre planète ? On ne dit pas les décembristes, ou encore les marsiens (même s’ils ont des cousins que l’on n’a jamais vu : les martiens). Oui les vacanciers sont surtout des voyageurs de l’été, des estivaliens et lorsqu’ils font la fête ils deviennent des festivaliers, ils fréquentent ces grandes fêtes estivales que sont les festivals. Mais je m’égare, je rebondis de mot en mot comme les enfants sautant sur les pierres d’une rivière pour ne pas se mouiller les pieds, mais il y a toujours une pierre instable, et plouf ! Donc c’est une salade pour un repas d’été, avec un concombre, des tomates cerise tout droit venues de ma production, une rondelle de fromage de chèvre et enfin un melon, avec des graines. Des graines de melon évidemment, et là me reviennent en mémoire des souvenirs de collier aux graines patiemment enfilées sur un fil et teintées au jus de betteraves, j’ai envie de rire !... Mais voilà que j’emprunte encore une fois un chemin de traverse, revenons à notre salade.
J’épluche le concombre et je le coupe au milieu. A l’aide d’un éplucheur rasoir, je fais des tagliatelles de concombre, je stop quand j’arrive aux graines, je mets le trognon dans le seau pour les poules. Les graines du melon rejoignent celles du concombre et dans les moitiés je prélève des boules à l’aide d’une cuillère parisienne (ou d’une cuillère normale). Je lave les tomates cerise. J’arrange joliment le tout sur mon plat. Je prépare une vinaigrette légère avec de l’huile de colza, du vinaigre de sureau (celui que j’ai fait cette année et dont je vous ai déjà donné la recette) du sel et du poivre. Pour une présentation plus sophistiquée, on peut détourner de leur utilisation des coupes à glace, c’est élégant, et facile. C’est frais et doux comme le premier jour des vacances………..

2 commentaires:

  1. Merci lefrancbuveur, en ce moment les salades sont les reines des repas de midi. Le soir quand la fraîcheur descend, assis sous la treille on peut se permettre de déguster quelque chose de plus élaboré comme un plat de pâtes, j'ai une grosse envie de lasagnes en ce moment, avec un petit vin rouge italien gouleyant, frais mais sans trop, en dessert un zuccotto aux cerises et pour finir un verre de mon limoncello, wouah ! je m'y vois déjà...le bonheur quoi !

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...