vendredi 21 septembre 2012

VOL-AU-VENT A LA FONDUE DE POIREAU

C'est l'automne.
Des quatres saisons c'est celle que je préfère, peut-être parce qu'elle me parle plus que les autres, je suis née en octobre. J'aime de l'automne sa générosité, la somptuosité de ses couleurs, la douceur de ses journées. J'y puise de la sérénité, de la réflexion intérieure, de la plénitude.

C'est aussi l'époque des belles soirées entre amis et famille, on joue au nain jaune, à la belote, on fait les confitures et on empile les jolis pots dans "le placard aux merveilles" on prépare les confits et les premiers foie gras.

Généreuse automne, c'est le temps des récoltes, tomates, raisins, figues, chataignes, champignons... En cuisine on est presque content de retrouver certains légumes comme le poireau, les courges...

Je vous propose donc un vol au vent d'automne qui n'emportera pas la feuille comme le dit la chanson, mais ravira nos papilles.

Pour 4 personnes la liste des ingrédients:
* 3 blancs de poireaux
* 1 oignon jaune
* 4 cuillères à soupe de crème épaisse
* 4 vol-au-vent
* 40 g de fromage râpé
* de l'huile d'olive ou du beurre
* sel, poivre, noix de muscade

Assiette le Comptoir des familles
Faire préchauffer votre four TH 6 (180°);

Laver les poireaux et éplucher l’oignon. Emincer l’oignon en rondelles. Couper les blancs de poireaux en deux puis en tronçons de 2 cm. Dans une sauteuse faire chauffer la matière grasse de votre choix, faire revenir l’oignon, ajouter les poireaux. Couvrir et laisser mijoter doucement pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.

Réchauffez les vol-au-vent au four.

Assaisonner la fondue de poireaux (moi je remplace le poivre par une pincée de piment d'Espelette) et ajouter la crème. Retirer du feu.

Remplissez les bouchées chaudes avec le mélange. Servir aussitôt chaud pour l'entrée avec quelques feuilles de salade.
On peut rajouter à la fondue de poireaux des petits cubes de jambon.



Je vous propose un Tariquet à boire avec cette petite entrée.

 Hilda vient de faire provision de branches colorées mais elle devra bientôt penser à ranger dans l'armoire maillots de bain et toilettes légères. Sacrée Hilda !

6 commentaires:

  1. Contente de te retrouver avec cette belle recette si joliment présentée dans ton préambule!
    Lou

    RépondreSupprimer
  2. j'adore te lire et je suis contente de te retrouver avec une belle recette

    RépondreSupprimer
  3. j'adore cette idée de recette de poireaux et je vais la tester dès que possible.
    Merci et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Cette recette me plait beaucoup !!!
    Et puis ton introduction me touche d'autant que j'aime l'automne
    et que je suis née également en octobre. :-)
    Bonne fin de semaine,

    RépondreSupprimer
  5. Le vol au vent et l'automne ... ça va bien ensemble ...
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Canotte
    Cela fait un bon moment que je n'étais venue chez toi , petit à petit je reprends un rythme de vie normal :)
    Le vol au vent douceur du palais à déguster tout près d'un bon feu de cheminée comme dans notre enfance
    Ce que j'aime avec toi , c'est d'avoir la sensation si légère d'être entourée d'une douceur de vivre .....devenue si rare de nos jours
    Merci pour la recette
    Bonne semaine
    Grosse bise
    Sacha

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...