LA POULE AU RIZ

     Il faut pour ce plat une grande marmite pour cuire la poule et tout ce qui va l’accompagner.
Je commence comme le professeur du blog « Le sot l’y laisse » lorsqu’il fait le bouillon de poule. Entre-nous ce blog est magnifique à bien des points de vue, la générosité de l’homme qui offre son temps pour nous révéler son savoir n’en est pas un des moindre. J’emploi le verbe révéler car le verbe apprendre doit être réservé à l’élève, c’est lui qui apprend (de ce verbe d’ailleurs est né le mot apprenti.) Le Maître lui enseigne, transmet, révèle son savoir acquis auprès d’autres Maîtres ou fruit de son expérience.

     La seule différence avec le bouillon de poule, mais elle est de taille, c’est que je mets la poule quand l’eau est à ébullition pour que les nutriments restent dans la viande, mon but n’étant pas d’avoir un bouillon riche.

     Les poules sont en général plus grosses qu’un poulet, entre 2 et 3 kg donc c’est un plat copieux pour 6 à 8 personnes. Les meilleures poules s’achètent sur le marché chez des petits fermiers en qui l’on a entière confiance.

la préparation des légumes

Une poule
3 carottes
2 poireaux
2 oignons
1 navet long blanc
2 grains d’ail
3 clous de girofle
1 bouquet garni
25 cl de vin blanc sec
La sauce
50 g de farine
25 g de beurre
2 cuillerées d’huile d’olive
25 cl de crème fraîche épaisse
Le riz
2 verres de riz (verre de cantine 12,5 cl)
du thym
Du paprika doux

1 – On commence en triant et en épluchant les légumes, on pique l’oignon avec les 3 clous de girofle. Dans une grande marmite on met l’eau à bouillir avec le vin blanc et les légumes, quand l’eau est à point on plonge la poule que l’on aura bridée. On laisse cuire pendant 1 heure 30 (si on fait dans une grande cocotte minutes 1 heure suffit).
2 - A la fin de la cuisson, sortir la poule et la placer dans un plat chaud. Filtrez le jus de cuisson et réservez-le.
3 - Dans une sauteuse, faire fondre 25g de beurre et 2 cuillerées d’huile d’olive. Ajoutez la farine en remuant énergiquement pour éviter la formation de petits grumeaux, puis mouiller doucement avec le bouillon filtré, jusqu'à obtenir une sauce onctueuse , finir la sauce avec les 25 cl de crème fraîche épaisse, Ajouter la poule que vous aurez coupez en morceaux (personnellement j’enlève la peau pour le service). Laisser mijoter à petit feu.
4 - Pendant ce temps, faites chauffer de l’huile d’olive dans un plat allant au four. (Faites préchauffer le four à Th 9). Ajoutez un oignon émincé et faites dorer légèrement.
Quand l'oignon à une belle couleur, ajoutez du thym. Remuez. Versez le riz et remuez. Le riz doit prendre une belle couleur.
5 - Ajoutez du jus de cuisson (2 fois 1/2 le volume de riz ). Amenez à ébullition et mettre au four pendant 20 minutes à 180°C (thermostat 6). Pas une minute de plus!
Servez la poule avec le riz. Bon appétit.

J'ai choisi un riz basmati.
La petite astuce : si vous voulez donner du "peps" à la sauce ajouter le jus d'un demi citron.


J'aime tellement cette recette que je vais la mettre à mon menu de midi du 25 décembre, je remplacerai juste les légumes par des cèpes  sautés à la poêle et des marrons au beurre blottis dans une croûte feuilletée.  
 
   
Avec ce plat convivial je vous propose pourquoi pas un beaujolais nouveau, un gentil vin de comptoir mais à boire avec modération car il est souvent laxatif...!
Pour Noël je l'accompagnerai avec un vin des Hospices de Beaune, un Bourgogne de belle prestance.        
J'ai l'impression que ma pauvre Hilda a des soucis de taille pour ses achats, déjà le casse tête de Noël a commencé. Que vais-je offrir à la tante Gertrude, au Beau-père qui ne fume pas, qui est sobre comme un chameau, ne vas pas à la chasse.... et la belle Sidonie sera-t-elle satisfaite de son plaid au crochet qui a demandé tant d'heures de travail ?
C'est pas toujours facile de faire plaisir à tout le monde.
 
Il y aussi la décoration et les menus de fêtes à concocter et ne pas oublier les cartes de bonne année et celles de joyeux Noël, je crois qu'il est temps de faire un plan de travail, quand on est organisé c'est plus simple....
 
Je vous souhaite un beau repos dominical que vous viviez à la Mer, à la Montagne, à la Ville, ou comme moi et tant d'autres à la Campagne. Les nuages roulent dans le ciel, le vent arrachent les dernières feuilles, les écureuils accroissent leur réserve, les dernières roses regrettent leur beauté, si vous saviez comme elle est belle et sauvage ma Campagne en ce moment....

Commentaires

  1. Extra ! ça faisait longtemps que je voulais réaliser ce genre de recette. Je suis ravie de la trouver sur ce blog !
    Je vais me permettre une petite question, parce que je suis bien embêtée : qu'est ce que ça veut dire "brider" la poule ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brider une volaille c'est l'attacher pour la maintenir pendant la cuisson. Au début de mon article je parle du blog "Le sot l'y laisse" vous trouverez la technique en photos ici : http://lesotlylaisse.over-blog.com/article-33236679.html
      Quant à l'action de brider une moto c'est plutôt du domaine de la mécanique :-) Bonne journée et bonne cuisine - Canotte -

      Supprimer
  2. va falloir que je trouve une bonne poule fermiere et en avant la recette..

    RépondreSupprimer
  3. La poule au riz c'est une jolie part gourmande de mon enfance , j'en fait de temps en temps l'hiver venu
    Merci avec toi , je baigne dans le plaisir :)
    Bonne journée Canotte
    Bises
    Sacha

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré