Un peu de tout.....des petits riens



En tout premier je remercie toutes les personnes qui se sont inquiétées de mon absence, toute cette gentillesse me comble de tendresse.

Je me remets lentement de cette profonde fatigue. Comme pendant 10 jours je n’ai rien gardé en alimentation à cause de la gastroentérite, mon diabète s’est complètement déréglé. J’ai du faire un bilan de santé complet en milieu hospitalier et revoir mon traitement. A présent les choses vont dans le bon sens.


Mais je suis tout de même très en colère, j’ai la sensation d’avoir été spoliée du plaisir de ces fêtes de fin d’année, alors déjà j’ai décidé que les fêtes de Pâques seraient exceptionnelles.

Une grande tristesse aussi d’apprendre la disparition d’un ami virtuel. Je ne pensais pas que le départ d’une personne que l’on ne connait pas en chair et en os pouvait faire aussi mal. Je ne sais rien de lui seulement qu’il était un père attentionné, un excellent cuisinier et une belle âme toujours prête à réconforter les autres. Un départ qui pousse à méditer sur la fragilité de nos existences, sur la futilité des préoccupations de certains, argent gloire et beauté. Voilà que mes pensées retournent vers la mélancolie, il faut que je me secoue…

Les fêtes terminées il reste la vie de tous les jours.

En ce 7 février la campagne gasconne se drape de douceur. Certes pour les économies de chauffage c’est une aubaine, mais les cerisiers trompés par cette douceur humide commencent à mettre les bourgeons. Oh les imprudents !

La cheminée du bureau crépite joyeusement et moi j’ai bien du plaisir à retrouver mon blog et surtout toute cette amitié virtuelle qui réchauffe nos cœurs.

Il est de coutume en début d’année de prendre des résolutions, parfois même de changer le cours de sa vie, je ne dérogerai pas à cette tradition.

1 -J’orienterai mon blog cette année vers les mamans et les papas qui chaque jour s’occupent avec tendresse de leur niché. Quelle plus belle façon d’aimer sa famille que celle de lui offrir chaque jour de bons repas équilibrés préparés avec soin. Mais parfois je sais (pour l’avoir vécu moi-même) que ce n’est pas toujours simple, que le soir au retour du travail une question surgit « que vais-je faire à souper ? ».

2 - à chaque fête, j’essaierai aussi de renouer le fil des traditions, d’appuyer la vie sur nos racines pour mieux construire l’avenir, la vie est comme une maison, sans fondation elle manque de solidité.

3 – L’année 2013 sera aussi pour moi un bel anniversaire, le 30 mai il y aura 10 ans que je vis dans le Lot et Garonne, après 25 ans de presqu’île de Saint-Tropez. En temps et heure je vous dirai tout le luxe campagnard que ma région de cœur m’a donné et toute la passion que je lui porte. Car pour moi le luxe n’est pas l’accumulation de biens matériels, mais le fait de pouvoir au quotidien vivre sa vie de la façon dont on le décide, et d’avoir la sagesse de s’en donner les moyens.

Le mois de février s'enrubanne de fêtes, chandeleur, saint-Valentin, Mardi-Gras, une belle occasion d'offrir des fleurs et de faire de la cuisine non !



Commentaires

  1. Contente de ce retour, j'espère que tu vas mieux, voire bien sinon très bien.
    A très vite, bonne soirée,
    Annick

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas rien... vivement que tu sois bien sur pied pour profiter pleinement de toutes les joies et gourmandises de la vie!

    RépondreSupprimer
  3. Enfin tu es revenue...je m'inquiétais, ton billet est rassurant, je continuerai de te lire assidument comme avant même si je suis avare de commentaires c'est toujours avec plaisir que je prendrai connaissance de tes nouvelles publications!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, Canotte, je suis tellement heureuse de vous voir de retour! Vous avez une sale période derrière vous, j'espère que pour la suite, 2013 ne vous apportera que de bonnes choses!

    lulu

    RépondreSupprimer
  5. De par tes mots si joliment tournés, on sent à quel point tu es heureuse d'avoir retrouvé ton énergie.
    Je te souhaite un printemps rempli de découvertes et d'une multitudes de petites joies.
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Canotte
    Je découvre votre blog et je le trouve bien à mon goût!
    Je viens de m'abonner pour suivre vos articles
    Bien amicalement

    R'Evelyne

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Canotte,
    Je suis heureuse de te retrouver, je suis passée souvent sur ton blog et tes projets prouvent que tu vas bien.
    J'ai perdu aussi un ami cher, bien que virtuel, je comprends ta peine ; peut-être s'agit-il de la même personne ? il me semble le reconnaitre dans ta description. Je pense souvent à ses enfants.
    Je profite de mon passage ici pour te dire que mon site est resté bloqué depuis longtemps en bas de ta liste de blogs... Il est vrai que pendant son changement d'hébergeur il était inactif, mais il a évolué depuis pas mal de temps quand même.
    Je te souhaite une bonne continuation et bon courage.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Un article émouvant et teinté d'optimisme rassurant.
    Merci pour votre commentaire fort sympathique sur mon blog.

    Bonne soirée.
    Christophe

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré