Risotto aux légumes colorés (No Cholestérol)

C'est un plat délicat en saveurs grâce aux petits légumes et au bouillon. Moelleux, crémeux, doux grâce au riz, à la crème et au fromage Comté. Surprenant, pétillant avec son lard grillé et ses pruneaux sucrés.
Quand vous déposez l'assiette devant vos convives vous avez droit à un petit… ho ! Vous verrez les nez se trémousser. Et quand, pur bonheur, vous ne ramassez que des assiettes vides et bien saucées, vous retournez en cuisine en chantant "ils ont aimés", et vous esquissez un petit pas de danse.
Hé ! Attention vous allez échapper les assiettes !
Plat d'automne, qui peut se servir en entrée chaude, mais pourquoi pas au souper avec une salade. N'oubliez pas un bon pain pour l'accompagner.
Il contient presque tout : céréales, légumes, produits laitiers. En plus il s'adapte aux petits budgets.
Si vous remplacer la crème fraîche par de la crème de soja, que vous n'y mettiez pas de fromage et que vous remplaciez le lard par du bacon bien maigre, ce plat conviendra aussi à ceux qui ont des problèmes de cholestérol.


PREPARATION                                                                                                                                       

1. Je commence par préparer tous les légumes, je les épluche, je les coupe en tous petits dés, la carotte, le blanc de poireau, la branche de céleri, la moitié de navet. Je mets à bouillir 75 cl d'eau dans laquelle je mets 2 bouillon cubes Or. Quand le bouillon boue, j'y plonge les légumes, dès la reprise de l'ébullition je compte 5 minutes, je passe les légumes pré-cuits dans un chinois en récupérant le bouillon dans une casserole. Je réserve les légumes et je remets à chauffer le bouillon de légumes.

2. J'épluche et je coupe finement un bel oignon. Je le fais revenir dans une poêle avec une cuillerée d'huile d'olive et la gousse d'ail écrasée, je verse les 200 g de riz à risotto, je remue jusqu'à ce que les grains de riz deviennent nacrés. Je mouille avec les 10 cl de vin blanc sec et un peu de bouillon, je laisse absorber tout en remuant, je procède ainsi louche après louche. Quand le bouillon est presque épuisé, je rajoute mes légumes pré-cuits et je verse le reste de bouillon.

3. Je roule les 16 pruneaux dénoyautés dans les tranches fines de lard que j'ai coupées en 2 et je fixe le tout sur une petite brochette ou à défaut des cure-dents.

4. Quand tout le bouillon du risotto est absorbé, je verse les 10 cl de crème fraîche et les 50 grammes de fromage râpé.

5. Je fais dorer dans un peu de beurre ou d'huile les pruneaux.

6. Je sers le risotto avec 4 pruneaux au lard sur des assiettes chaudes, j'effeuille sur le dessus du thym citron.

J'accompagne ce plat de vin blanc de Savoie  , le même que je verse dans le plat.

C'est un Apremont 2009 bien sec qui se boit frais 8 à 10°, il ne se garde pas il faut le boire dans l'année, On l'utilise beaucoup pour les fondues, les raclettes, il va bien aussi avec les moules et les coquilles Saint-Jacques.



Je vous souhaite une belle journée ici il pleut le vent souffle fort, Devant la cheminée une "brochette" de chats ronronnent, bien collés les uns aux autres, tandis que les vitres sont fouettées par de grosses gouttes.

Commentaires

  1. j'adore le rissotto!!!! cette recette est parfaite mioum!!!! asta la vistaaaa xxxxx

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Canotte, je reprends le fil de mes lectures favorites avec beaucoup de retard, c'est la vie qui tire par la manche et le temps manque.
    Tes p'tits pruneaux aux lardons, je les sers en apéro les jours de fête et tout le monde est content. Les voir ainsi accompagner un risotto me parait une excellente idée, pour en manger un peu plus souvent. Et puis tu sais moi j'ai un ou deux gros carnivores, si je donne du risotto "seulement" ça coince, je me dis qu'avec cette petite brochette de pruneaux...
    Bises Canotte !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré