Souris d'agneau à la paysanne




 Il n'est pas toujours facile de trouver 3 ou 4 souris en même temps, il faut prévoir et les faire réserver par son boucher. Mais ce morceau qui est en fait le manche du gigot est absolument délicieux et il se suffit à lui-même. Cette méthode de cuisson en cocotte au four lui conserve tendresse, moelleux, l'ail et le thym en révèlent le goût délicat.





1- Faire fondre dans une cocotte en fonte (attention il faut que les poignées et le bouton du couvercle soient aussi en fonte) les 50 g de beurre avec les 3 cuillerées d'huile d'olive. Quand la matière grasse est chaude, réduire le feu et mettre les souris à dorer.

2 - Nettoyer la tête d'ail mais n'enlevez pas la dernière pelure des gousses (on dit qu'il faut garder la chemise).

3 - Mettre les gousses d'ail dans la cocotte, saler et poivrer, une petite pincée de piment d'Espelette, rajouter les brins de thym. Mettre le couvercle de la cocotte. Mettre la cocotte au four pour une cuisson d'une heure à Th 6 soit 180°

4 - Pendant ce temps faire cuire avec la peau 1 kilo de pommes de terre rattes à l'eau ou au cuit vapeur. Épluchez-les.

5 - Quand les souris sont cuites présenter dans une grande assiette avec les pommes de terre, accompagné d'une salade voila un repas complet savoureux.

Je vous propose de découvrir un vin auvergnat "la ficelle" de Saint Pourçain sur sioule
Sa dominante de Gamay   frais et fruité lui confère une   robe couleur cerise . Son nez est puissant, très fruité (cassis, fruits rouges, kirsch), légèrement épicé et poivré.. Vin convivial par excellence qui s’apprécie à l’apéritif, évidemment sur les charcuteries et les viandes grillées, mais aussi avec la cuisine méditerranéenne. A boire frais 12°C, dans l’année.

Compter autour de 6 euros la bouteille. Et puis vous collectionnerez la bouteille, car elles sont très jolies, chaque année c'est un dessinateur humoristique qui s'y colle...!
Je vous souhaite une belle soirée, profitez du beau temps l'été indien s'achève...

Commentaires

  1. Ce morceau d'agneau est extrêmement savoureux et cette préparation lui rend bien honneur dans sa simplicité. C'est comme ça d'ailleurs que je le préfère.
    Bon dimanche Canotte, à bientôt,

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais bien goûter à la souris d'agneau. Dans ton billet, tu parles du manche; est-ce la partie entre le jarret et l'épaule?
    Lou

    RépondreSupprimer
  3. La souris d'agneau est un morceau remarquable tant il est savoureux ..le hic ne jamais pouvoir en trouver ...c'est agaçant ou alors acheter plusieurs gigots !! " en espérant qu'elle soit encore dessus ...
    La ratte est également un très joli choix c'est un peu la Rolls ( ortho ? ) de ce tubercule
    Merci venir chez toi c'est vraiment se faire plaisir lorsque je pense à toi je t'associe à une valeur sûre de la cuisine !
    Bonne soirée
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    En cuisine le simple se suffit souvent à lui même...
    Très bon morceau je confirme !
    Bonne journée.
    Christophe

    RépondreSupprimer
  5. Ce post m'a beaucoup aide dans mon positionnement. Merci pour ces informations

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré