Flamiche aux poireaux

Toujours dans mon petit livre "100 recettes ch'ti" cette flamiche que je vous propose en deux versions, version Nord et version allégée. Encore un plat qui est économique avec la vedette des légumes d'hiver : le poireau.

Ah le poireau d'abord c'est un légume économique, on trouve des filet de 3 kg à 4 euros. Son prix augmente quand il fait froid et que la terre est gelée à cause des difficultés d'arrachage.

Avec le poireau on fait quoi ?

Les potages, le grand classique poireau / pommes de terre, la soupe paysanne aux 5 légumes. En bouillon pour une cure de désintoxication de nos reins
En salade, poireaux en vinaigrette au balsamique ou à la sauce grébiche. On peut aussi avec les blancs coupés en fines lanières compléter une salade verte ou une salade de pommes de terre.
En entrée chaude, en flamiche comme ici, en tarte vigneronne, en fondue avec du saumon ou des coquilles st Jacques, en cassolette gratinée avec des moules.
En gratin, avec une béchamel et du fromage râpé, on peut même l'associer avec une purée dans le fond du plat.
Dans le bouquet garni, il apporte son parfum et sert d'enveloppe pour les autres aromates.

C'est un légume qui fait du bien ?

Bien sûr, il apporte des fibres il fait fonctionner nos intestins, il est diurétique il nettoie nos reins, il contient pas mal de vitamines C.A.et E. Le poireau a donc un rôle préventif dans l'apparition de certains cancers.

Comment le préparer ?

On coupe le fond avec les racines, si on les utilise entier on les fend en 4 mais en gardant le fut blanc intact et on les lave. Sinon on les coupe en rondelles et on les lave. Il faut utiliser une grande partie du vert. La meilleur cuisson c'est à la vapeur, mais on peut aussi les blanchir dans de l'eau bouillante salée, et on peut aussi les faire fondre doucement dans une matière grasse chaude avec juste un fond de bouillon.

Alors à vos poireaux, régalez-vous et faites vous du bien.

1. On commence par préparer les 5 poireaux en les coupant en deux puis en rondelles, on les lave et on les égoutte.
On fait fondre dans une cocotte les 30 g de margarine et on ajoute les poireaux pour les faire suer, on verse un verre d'eau par-dessus et on ajoute le bouillon cube. On laisse cuire à couvert pendant 15 minutes puis on laisse refroidir.

2. Mélanger dans une jatte, les poireaux froids, les 2 cuillerées de crème fraîche, les 50 g du fromage râpé, saler et poivrer. Préchauffer le four à 180° soit TH 6

3. Disposer dans une tourtière une pâte brisée en conservant la feuille de papier cuisson, piquer le fond avec une fourchette, puis répartir la préparation aux poireaux. Couvrir avec la seconde pâte.


4. Presser les 2 pâtes sur le bord du moule et découper l'excédent en laissant 1 cm au bord. Rouler doucement le bord et marquer le avec les dents d'une fourchette pour faire joli.

5. Dorer la surface de la pâte avec le jaune d'œuf mélangé à la cuillerée de lait. Faire 3 petits trous dans la pâte pour éviter que la flamiche ne gonfle et mettre au four pour 30 minutes.


Pour la 2ème version, je ne mets qu'une pâte un peu comme une quiche, je remplace la crème fraîche par du soja cuisine et je garde une partie du fromage pour le dessus avant de mettre au four.


Une petite idée de présentation pour vos poireaux vinaigrette, posez un cercle  de montage sur l'assiette, enrouler les lanières de poireaux pour former comme un nid. Arrosez de vinaigrette au vinaigre balsamique et dans le creux du nid posez un oeuf de poule ou de caille que vous aurez fait cuire dur. C'est rigolo, ça plaira beaucoup aux enfants...

Je vous souhaite une belle et douce journée que vous viviez à la ville, à la Mer, à la Montagne ou comme moi à la Campagne. Le dicton du mois :
Quand Saint-Eloi à son manteau de froid, trois mois durant  le gardera...!

Commentaires

  1. J'aime beaucoup cette flamiche aux poireaux mais gourmande de fromages comme je le suis j'ajouterais du maroilles tu penses bien !
    bonne journée
    Bon Ap chez Mamounette

    RépondreSupprimer
  2. Excellente recette ... Merci !
    ce sera avec de la crème de soja pour ma part,donc la seconde proposition.
    Bonne soirée,
    Annick

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Canotte
    Tout comme toi j'aime cuisiner le poireau c'est un super légume au gout raffiné grace à lui on peut faire de délicieux plats et celui que tu nous présentes avec bonheur en est un !Une bonne flamiche sortant du four par ces soirées hivernales est bienvenue sur nos tables !
    Merci
    Bonne soirée
    A+++Sacha
    PS / il faudra que je cherche ce livre de recettes ..

    RépondreSupprimer
  4. C'est aussi un de mes légumes préférés. En vinaigrette, en tarte, en légumes, en potage, j'adore.
    Ta flammiche est superbe.
    bises

    RépondreSupprimer
  5. Me encantó el flamiche una linda receta y los ingredientes muy buena combinación,me encanta la comida Francesa por mis raíces por parte de mi madre es una delicia tu plato,quiero indagar más por tu cocina y me quedo en la tuya ,abrazos y bendiciones.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré