Quiche au chou rouge et fromage de chèvre, façon Provence

On mange trop souvent le chou rouge cru en salade, pourquoi ne pas le faire cuire, et pourquoi ne pas en faire une quiche aux accents de la Provence….allez on se lance.
J'ai choisi du vinaigre de Xeres vieux car le vinaigre est important dans cette recette, les 50 g de graines de tournesol ne sont pas indispensables, mais elles ajoutent une petite note croquante.





Pour la pâte de la quiche :

120 grammes de farine
1 pincée de sel
100 g de fromage blanc
100 g de beurre


Pour la garniture :
300 g de choux rouge coupé en lanières
1 oignon
10 cl de lait entier
10 cl de crème fraîche
2 œufs
½ bûche de chèvre coupée en cubes
2 cuillerées à soupe de bon vinaigre de vin rouge
25 cl de bouillon de légumes
1 carré de sucre
2 clous de girofles écrasés
50 g de graines de tournesols
Du thym frais
De l'huile d'olive


1. On commence par la préparation du choux rouge. On le coupe en lanières soit au robot soit au couteau. On enlève les grosses cotes. Il faut le couper assez finement il vous faut 300 g de chou rouge trié soit 1/2 choux environ. On pèle l'oignon et on le coupe lui aussi. Dans une cocotte on fait revenir 30 g de beurre ou de l'huile d'olive. On fait revenir dans la matière grasse chaude l'oignon émincé, puis on rajoute le chou, on mouille avec les 2 cuillerées à soupe de vinaigre vieux de Xérès et les 25 cl de bouillon de légumes. On rajoute 1 morceau de sucre et les 2 clous de girofle écrasés. On laisse cuire 25 minutes.

2. Pendant ce temps on fait la pâte au robot ou à la main. Dans une grande jatte on mélange 100 g de farine, 1 pincée de sel, 100 g de fromage blanc et 70 g de beurre jusqu'à obtention d'une pâte lisse. Si nécessaire on rajoute un peu de farine, puis on forme une boule que l'on étale sur un plan de travail fariné. On garni un plat à tarte un peu haut avec cette pâte et on le met au froid.

3. On met préchauffer le four Th 8 soit 160 °. On fait griller les 50 g de graines de tournesol sans graisse dans une poêle chaude. Dans un saladier on mélange au fouet les 2 œufs, les 10 cl de crème fraîche et les 10 cl de lait, on sale on poivre.

4. On réparti le chou rouge refroidi sur le fond de pâte (égouttez le s'il reste vraiment trop de liquide) on verse dessus l'appareil œufs lait crème, puis on parsème de morceau de bûche de chèvre, on réparti les graines de tournesol et les branches de thym, on arrose d'un filet d'huile d'olive.

5. On met au four pour une cuisson de 30 minutes.

On accompagne d'une salade verte, et la prochaine fois que je refais cette quiche je l'accompagnerai d'une purée faite maison.

Avec ce plat rustique, je vous propose d'ouvrir une bouteille de vin d'Auvergne du Saint Pourçain.Cuvée Tradition voir le  Site de Saint-Pourçain

Rubis à reflets cerise. Nez de fruits rouges et noirs mûrs (cerise, cassis), épices et cuir exprimant parfaitement la forte typicité du Pinot Noir majoritaire. Souple et plaisant, d’une grande finesse aromatique, il laisse en bouche des notes de fruits d’une agréable longueur. Un vin charnu et subtil. A déguster sur des gibier à plumes, viandes cuisinées et fromages affinés. A oublier 3 à 4 ans et servir à 16°.

Je vous souhaite une belle et douce fin de semaine. Nous sommes le 4 Décembre jour de Sainte-Barbe patronne des mineurs, des pompiers, et des artificiers. C'est le jour où l'on met à germer le blé et les lentilles de Noël. Sur un récipient on dépose une bande de coton que l'on humidifie on parsème de grains de blé ou de lentilles, on place à la lumière et on oublie pas d'entretenir l'humidité en permanence. Le 24 décembre vous pourrez mettre dans la crèche cette jolie verdure. C'est une vieille tradition provençale, le blé assure que l'on ne manquera pas de nourriture et les lentilles sont présage de richesses.

Commentaires

  1. Merci pour cette belle recette! J'adore le chou rouge cuit. Je note dans mon carnet Coups de coeur!
    Lou

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Canotte
    Je suis très intriguée positivement et séduite devant ta recette !
    Il fallait penser à associer le choux rouge avec le chèvre ...l'ajout de branchettes de thym me donne envie de tester !
    Merci ..
    Bon week-end
    A+Sacha

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Canotte,
    Merci pour le commentaire chaleureux que tu as laissé sur mon blog. Voici ma réponse à ta question :

    @Canotte : Tu es trop gentille! Merci du fond du coeur! L'appareil que j'utilise est un Canon G9. C'est un appareil très facile d'utilisation, contrairement à certains appareils reflex. À remarquer que ce n'en est pas un, c'est plutôt un compact bridge, c'est-à-dire qu'il fait le pont entre un compact et un reflex.
    Lou

    RépondreSupprimer
  4. Je connaissais le chou rouge cuit, en accompagnement d'une viande (une pintade par exemple) mais pas du tout dans une quiche. J'essaierai très bientôt, ta recette est vraiment tentante. Bises Canotte, et merci.

    RépondreSupprimer
  5. On sacrifie peu à cette jolie tradition qui rapelle un titre de livre de Colette, le blé en herbe... L'an prochain !
    Quant à la quiche, bonne idée pour "passer" le chou rouge dont personne ne veut à la maison !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré