Confiture de cerises ratée....tarte aux cerises appréciée !

J'ai consacré  hier après-midi deux bonnes heures à dénoyauter des cerises que j'étais allée cueillir dans le verger afin de faire un peu de confiture. J'ai donc incorporé du sucre  et mis le tout au réfrigérateur pour la nuit, Ce matin j'ai fait cuire la confiture mais impossible de la faire géléifier, en désespoir de cause, ma confiture c'est transformée en tarte aux cerises.
J'ai mis la pseudo confiture à égoutter pour ne conserver que les fruits. Le jus servira pour aromatiser mes eaux fruitées du week-end.

J'ai confectionnée une pâte sablée au robot Krupp :

250 g de farine
125 g de sucre semoule
1 oeuf
100 g de beurre
1 pincée de sel

Petite astuce : depuis quelques temps je rajoute une cuillerée à café de vinaigre à la pâte, elle s'étale plus facilement.

J'ai étalé ma pâte directement sur du papier sulfurisé, c'est plus facile de la mettre dans le moule ensuite. J'ai piqué le fond avec les dents d'une fourchette et j'ai garni avec les cerises égouttées. J'ai fait cuire dans le four préchauffé à 180°,  25 minutes. Pendant la cuisson j'ai prélevé un grand verre de jus de cerise que j'ai fait chauffer, à ébullition j'ai rajouté 2 g d'agar-agar, j'ai laissé bouillir deux minutes. Au bout d'un quart d'heure de cuisson j'ai sorti la tarte et j'ai versé le jus sur le dessus, j'ai remis le plat au four pour les 10 minutes restantes. Et voilà une tarte succulente.
Les seuls perdants dans l'histoire ce sont les geais, qui m'ont copieusement invectivée pendant que je cueillais les cerises, ils n'auront pas droit à la tarte, na bien fait... !

Pour les grannymania des photos de mon coussin dans la petite chronique des cigales
Je vous souhaite une belle fin de journée que vous viviez à la Mer, à la Montagne, à la ville ou comme moi au fin fond de la campagne, pensez à économiser l'eau.....l'Eau c'est la Vie.

Commentaires

  1. Oh! une tarte aux cerises avec ses propres cerises. C'est du bonheur ça!
    Lou

    RépondreSupprimer
  2. Ah Canotte, en confiture, la cerise se rebiffe souvent, je connais ça. Excellente idée d'en faire une tarte!
    Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi rien n'est jamais perdu, il suffit d'avoir un brin d'imagination et hop on transforme, on adapte et dans ton cas une tarte bien gourmande pour vous régaler.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Tourin à la tomate, un potage de tradition