Le Château des Milandes

A vos pieds mettez de bonnes chaussures, dans votre sac un petit pull, mais surtout n'oubliez pas l'appareil photo, nous partons en Dordogne...je vous emmène au château des Milandes où vécurent Joséphine Baker et Jo bouillon.


C'est Henry et Claude de Labarre qui sont aujourd'hui propriétaires de cette ancienne demeure.


Le Château fut construit en 1489 par François de Caumont Seigneur de Castelnaud à l'initiative de son épouse Claude de Cardaillac.


En 1937 de passage  en Périgord Joséphine découvre les Milandes, tombée amoureuse de la bâtisse et de la région, elle louera la propriété puis en 1947 , elle achète son château de la Belle au Bois Dormant .

On pénètre dans cette demeure par une magnifique porte gothique avec des armoiries de la fin du 19ème siècle. Puis on monte un escalier à vis qui nous conduit dans la salle du music hall. Sur des manequins sont présentés les costumes de scène de Joséphine, je peux vous assurez qu'elle avait une taille de guêpe.
Malheureuseument il est interdit de faire des photos à l'intérieur du bâtiment.
Joséphine est née le 3 juin 1906 à St Louis aux Etats-Unis, elle commence de chanter à 14 ans.
C'est Caroline Dudley  une américaine vivant à Paris qui la découvre, c'est le début d'une grande aventure, en 1925 elle part pour Paris.

Grâce à la revue nègre aux champs Elysées, elle laisse explosée sa beauté, sa sensualité. Tous les artistes français fondront pour le charme de la Vénus d'ébène : Gabin, Cocteau, Georges Simenon... Puis se sera les Folies Bergères pour la nouvelle revue.

Elle apprend à chanter, à danser, à jouer la comédie et tourne ses premiers films.
En 1930 c'est la consécration : elle chante "j'ai deux amours" chanson écrite par Vincent Scotto.

C'est peu connu mais  Joséphine se mit au service de son pays pendant la seconde guerre mondiale. Elle avait épousé Jean Lion en 1937 et pris la nationalité française. Elle est recrutée par le 2ème Bureau des Forces Françaises libres.
En 1943 le Général de Gaulle lui offre la croix de Lorraine en or qu'elle revend aussi sec aux enchères au profit de la résistance, elle est comme ça Joséphine. En 46 elle reçoit la médaille de la résitance et en 61 la médaille de la Légion d'honneur.

Elle se sépare de Jean Lion en 1941. C'est en 1947 qu'elle épouse le chef d'orchestre Jo Bouillon et qu'ils créent ensemble la tribue Arc-en-Ciel 10 garçons et deux filles de races et de religion différentes.

Mais Joséphine est dépensière, elle ne sait pas gérer son domaine et ses ressources, et son coeur est trop grand, trop généreux, il y a aussi autour d'elle des profiteurs, des parasites en tous genres.

Jo Bouillon lassé par les caprices de Joséphine quitte définitivement la France en 1961 pour l'Argentine où il meurt en 1985.

En 1964 la vente aux enchères du Château est annoncée. Le château est sauvé de justesse grâce à l'action de Brigitte Bardot qui lança un appel aux français.
Je me souviens très bien de ce triste épisode, j'avais14 ans et la télévision en noir et blanc depuis peu, Joséphine était entourée de tous ses enfants.


En 1968 de nouveau le château est mis en adjudication. Cette fois personne n'interviendra nous sommes en Mai 68 et les évènements font la une des journaux.
Le château sera vendu 1/10ème de sa valeur. Joséphine est en tournée lorsqu'elle apprend que le nouveau propriétaire a investi les lieux.


Elle passera tout la nuit en pleurs, effondrée sur les marches de la porte de la cuisine.

A 62 ans elle s'installe  à Roquebrune sur la Côte d'Azur dans une villa prêtée par la famille Grimaldi, la Princesse Grâce de Monaco, sera une amie jusqu'au bout. Elle remonte sur scène pour payer ses dettes.


Elle fera un triomphe à bobino pour ses 50 ans de carrière en 1975, après 17 représentations elle est retrouvée inanimée dans l'appartement  qu'elle occupait, elle meurt le 12 avril 1975 d'une hémorragie cérébrale à la Salpétrière.

Ses funérailles ont lieu à la Madeleine le 15 avril 1975 elle sera inhumée à Monaco.

Des douze enfants de Joséphine 11 sont toujours en vie, ils se réunissent parfois aux Milandes pour honorer le souvenir impérissable de celle qui leur à tout donné.

La visite du château est émouvante, la grandeur et la beauté des paysages sont remarquables. Un beau spectacle de rapaces dressés complète la visite.

En marchant dans le parc je pensais à la joyeuse bande qui avait vécue ici, à ces enfants qui avaient trouvé un foyer, un village.

Tout le village de Castelnaud la Chapelle à bénéficier de la générosité de Joséphine, et cela continue encore aujourd'hui grâce aux touristes.

Un petit village qui a eu la chance de vivre avec une grande dame du XXème siècle

Un petit oiseau des îles venu de bien loin pour une grande aventure humaine.


Voici le site très bien fait du Château des Milandes, un site où l'on peut organiser son voyage en connaissance des prix c'est rare, alors bravo aux organisateurs.


 Je ne peux terminer mon billet autrement qu'avec la voix de Joséphine :

 http://www.dailymotion.com/video/x5hjuw_josephine-baker-jai-deux-amours_music

Commentaires

  1. Magnifique balade Canotte, dommage que ce soit si loin de chez moi, un jour peut être j'aurai l'occasion d'y aller aussi.

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Superbe promenade Canotte, merci ! C'est curieux parce que je ne me souviens pas être jamais allée en Dordogne, et pourtant "ton" château, j'ai l'impression de le connaître. Dans une autre vie, peut-être ;-))

    RépondreSupprimer
  3. J'aime lorsque tu nous prends virtuellement par le main pour nous faire voyager dans ton univers si poêtique , raffiné et altruiste , c'est fou avec toi je me sens bercé de bien-être et j' en oublie pour un moment les indésirables de la vie !
    Je ne connais pas cette région , mais je sais qu'il y a moulte parcs , jardins et châteaux à visiter , il me faudra bien un jour l'inscrire sur mes tablettes pour de belles visites!
    Merci j'ai passé un agréable moment à parcourir ce superbe billet
    Bonne semaine
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Canotte!

    Quel plaisir de te lire! Tu m'as appris plein de choses, et tu m'as aussi fait rêver. Merci pour ce beau voyage en pensée pour moi! Peut-être un jour, ce sera une réalité pour moi. Je le souhaite ardemment.

    Bon dimanche! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Que c'est beau.. J'aimerais bien voir des châteaux. Il n'y en as pas dans mon coin de pays. Je devrai vous rendre visite un de ces jours..

    A +

    Ginette

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré