mercredi 14 octobre 2009

Salade piémontaise


La salade piémontaise c’est bête comme choux, seulement du choux y en a pas ! Pourquoi piémontaise d’ailleurs ? Eh bien je n’en sais fichtre rien. On trouve des pommes de terre de partout, pas uniquement dans le Piémont. Ce mot est très précis aux pieds des monts : en l’occurrence les Alpes.
C’est une entrée agréable, que l’on peut préparer la veille. Voici ma version allégée.
Dans votre couffin il faudra pour 4 convives :
 6 belles pommes de terre fermes
 4 tomates
 4 œufs cuits durs
 Une tranche épaisse (1 cm) de jambon cuit
 6 gros cornichons
 1 citron
 6 brins de persil ou de ciboulette
 1 mini-pack de crème de soja
 1 œuf frais pour le jaune
 1 cuillerée à soupe de moutarde
 De l’huile de colza (excellente contre le cholestérol)


On commence par mettre chauffer de l’eau pour la cuisson des pommes de terre, on épluche celles-ci et on les découpe en cubes. Quand l’eau bout on la sale et on jette les dés de pommes de terre dans l’eau. Quand l’eau se remet à bouillir on surveille la cuisson, les dés doivent être cuits mais ne pas s’écraser. Faire cuire les œufs durs.

On lave et on coupe les tomates en cubes (moi j’ai utiliser mes tomates cerises coupées en deux, elles produisent encore c’est fou).
On coupe toujours en petits dés, le jambon.
On coupe les cornichons. On peut mettre aussi des petits oignons macérés au vinaigre, c’est très bon.
Pour la mayonnaise…
On casse l’œuf, on garde le jaune, on met le blanc dans la boîte des blancs du congélateur. On mélange le jaune et la moutarde, on attend une minute et on commence à monter la mayonnaise quand on arrive à la moitié de la quantité désirée, on abandonne l’huile et on continue avec la crème de soja (elle ne contient que 17% de matière grasse) la mayonnaise blanchie. On aromatise la mayonnaise avec le jus du citron.
On mélange dans un saladier tous les ingrédients : pommes de terre, tomates, œufs cuits durs, dés de jambon, cornichons, la mayonnaise, on mélange tout ça, on parsème de persil.
On met au frigo en couvrant le saladier d’un film.
On sert avec du pain grillé…

Les astuces : Je mets tous les blancs d’œuf que je n’utilise pas dans une boîte sur laquelle je colle une étiquette (chaque fois que je mets un blanc je fais une croix) quand j’en ai une bonne quantité je fais des meringues, les blancs congelés montent très bien en neige.
Pour la cuisson des dés de pommes de terre j’utilise un ancien panier de cocotte minute ce qui fait que je les récupère d’un seul coup et comme l’eau est bouillante, je mets illico les œufs à cuire.




Comme vin je vous propose un muscadet blanc tout frais.


2 commentaires:

  1. bravo pour les petits trucs en plus, économie d'eau, économie d'énergie !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison Cannot c'est bête comme choux à faire mais tellement délicieux !
    Je ne te quitterai pas sans te souhaiter un très heureux anniversaire accompagné de tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui s'ouvre à toi , je suis certaine que tu as fait de ce jour de fête , un journée innoubliable
    Amicalement Sacha

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...