La salade de Porquerolles

De la presque île de Saint-Tropez, on peut prendre la vedette des îles d’Or pour se rendre sur l’île de Porquerolles. Mais, ne tenter pas l’expérience par jour de fort mistral à moins d’avoir le pied marin, vous risqueriez d’avoir le cœur plus près de la bouche que vous ne le souhaiteriez, j’en ai fait la triste expérience.

Par temps calme, la traversée est agréable et l’île de Porquerolles est un enchantement.
Je pourrai vous faire une petite chronique touristique, mais vous découvrirez bien mieux sur internet cet endroit hors du commun.

Oui un endroit hors du commun dont l’histoire vous laissera songeur ou songeuse c‘est selon. L’île de Porquerolles fut offerte en cadeau de mariage par le fils d‘un pauvre batelier belge, mais chut, je ne vous en dirai pas plus William Luret a trop bien raconté cette histoire surprenante où se mêlent amour et utopie. Un livre que j’ai adoré et que peu de gens connaissent. (Éditions Jean-Claude Lattès)

Alors si vous fréquentez les bibliothèques, réclamez-le, ou commandez le à la Fnac (version brochée 19 euros, version livre de poche 8 euros environ), une si belle histoire vraie ne peut demeurer dans l’ombre.


La salade Porquerolles est très simple.

Une salade verte batavia
1 boîte de Maïs Mix de Bonduelle
Du saucisson à l’ail
Des tomates cerises
4 fraises pour décorer
4 sommités de menthe
Pour la sauce :
½ pot de crème fraîche
2 cuillerées à soupe de jus de citron
Un peu d’oignon haché
3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Moi je remplace la crème fraîche pour la sauce par du Soja cuisine
Dans les boîtes de Maïs Mix il y a : du maïs doux (sans OGM) des petits pois, des dés de carottes et des haricots Lima.

Égoutter le contenu de la boîte de maïs et rincer à l’eau fraîche.
Trier et laver la salade, les tomates et la menthe.
Couper en petits carrés le saucisson à l’ail.
Présenter dans des coupelles en faisant une corolle avec les feuilles de salade.
Répartir les grains de maïs, les dés de saucisson à l’ail, 4 tomates cerises (ou des morceaux de tomate), couper les fraises terminer par la menthe.
Préparer la sauce en mélangeant les ingrédients et la servir à part dans un ravier.



Le vin de Porquerolles s’impose, car il y a des vignes sur l’île.
Vin rosé côtes de Provence AOC
Cépages : Grenache 25 %, Cinsaut 25 %, Mourvèdre 25 % et Tibouren 25 %
Vinification : Macération, saignée, débourbage et fermentation à température contrôlée.
Couleur saumon soutenue, racé et brillant, larmes régulières.
Nez d'abricot sec, concentré,légère saveur de muscat.
Rond en bouche, fraîcheur, confirmation du nez avec une note exotique virant au miel. A garder 3 ans seulement.
A ouvrir une heure avant de servir, se boit frais pas glacé.
Volume d’alcool 14° à boire donc avec modération
Compter entre 10/11 euros la bouteille
Le site du Domaine de l’île           http://www.domainedelile.com/accueil.htm

Le destin des 3 îles d'Or est bien différent. Si Porquerolles nous raconte une histoire d'amour et une passion utopique, l'île du Levant connue pour le camp militaire et le camp naturiste est malheureusement aussi célèbre pour son pénitencier pour enfants, là aussi un livre fort bien documenté de  Claude Gritti "Les enfants de l'île du Levant" nous permet de redécouvrir cette histoire oubliée.

Commentaires

  1. Je vais me renseigner sur ce livre!

    Et ta salade! Miam!

    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. molto particolare il tuo blog, complimenti :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Tourin à la tomate, un potage de tradition