lundi 7 juin 2010

Le 5.4.3.2.1. de Kéremma

Samedi, je suis allée en courses et comme j’avais un grand sac de vêtements et de petits bibelots je suis allée au secours catholique. Il y avait de très beaux objets entre autres ce service à café complet avec 8 tasses et sous-tasses, la cafetière, le sucrier, le pot à lait et même les 8 assiettes à dessert. J’ai tout de suite été séduite par la guirlande de feuilles de lierre aux tons très doux et par sa forme rétro qui rappelle les faïences anglaises. Comme j’aime bien connaître l’origine des objets, je me suis renseignée auprès des dames qui gèrent le dépôt. C’est une dame bourgeoise d’une grande famille tonnenquaise qui est décédée à l’âge de 92 ans. Ses héritiers qui avaient déjà leur propres meubles ont donc donné au secours catholique une grande partie de la vaisselle et du mobilier. Ma dépense n’était pas grande 15 euros. Arrivée chez moi j’ai remarqué au cul de chaque tasse la marque de la fabrique « PONTESA » Ironstone Made in Spain, si vous connaissez la ville où est fabriquée cette vaisselle je suis preneuse…!

Je vous ai déjà expliqué que ma pauvre mère était une piètre cuisinière. Cependant il y avait deux desserts qu’elle savait faire à merveille, le chausson aux pommes (attention c’était le format familiale 40 cm au moins pas en pâte feuilletée non une bonne pâte rustique qui tient au corps, posé sur une feuille de papier kraft très épais huilé par mes soins et cuit dans la cuisinière à bois) et un gâteau aux pommes le 5.4.3.2.1 de Kéremma. Un gâteau fait par sa mère avant elle, une histoire de famille pardi. Mère Bretonne, père Auvergnat, telles sont mes origines.

Vous vous en doutez ce gâteau n’est pas compliqué, ma mère ne s’embarrassait pas de fioritures. Mais c’est un gâteau qui accompagne très bien le café et qui peut se préparer la veille. Il se fait en deux temps…suivez le guide !



Les ingrédients :
1ère étape
5 cuillerées à soupe rases de farine
4 cuillerées à soupe de sucre
3 cuillerées à soupe d’huile (ou de beurre fondu)
2 cuillerées à soupe de lait entier
1 œuf entier
(Important : il faut utiliser la vraie bonne grande et grosse cuillère à soupe des familles)
3 grosses pommes
½ sachet de levure alsacienne
15 g de beurre salé un peu de farine pour le moule.
2ème étape
1 œuf entier
80 g de beurre salé
5 cuillerées à soupe de sucre
Et moi je rajoute une bonne cuillère à café de cannelle

Préparer le moule beurré et fariné.
Peler les pommes, enlever le cœur et couper les en tranches épaisses d’1 cm.
Préchauffer le four th 6/7 200°
Dans un premier temps, mélanger dans une jatte la farine, le sucre, l'huile (ou le beurre), le lait, l'oeuf entier battu et la levure. Ajoutez les pommes. Versez dans le moule. La pâte s'étale en une fine couche, elle gonflera à la cuisson. Faites cuire 20 minutes au milieu du four.
Dans un deuxième temps, faites fondre le beurre (ma mère le coupait directement sur les pommes chaudes). Mélanger au beurre le sucre et l'oeuf battu (c‘est là que je rajoute la cannelle). Versez sur le gâteau. Remettez au four pendant 15 minutes. Laisser refroidir. Au moment de servir saupoudrer de sucre glace.

Le soleil est revenu ce matin alors voici ma promenade matinale

Les cultures autour de chez moi d'abord les tournesols, puis les betteraves porte-graines (quand les graines seront mûres, elles seront récoltées et envoyées dans le Nord, ce sont des graines de betteraves sucrières, au portail de l'entrée les rosiers, le chemin qui monte vers la maison (en cliquant sur le bandeau vous aurez les images en plus grand)

Je vous souhaite une très belle journée, le soleil est là, il y a plein de choses à découvrir sur les blogs des ami(e)s...des recettes, des petites tranches de vie, des promenades, les belles photos de Sacha, et puis laissez donc les petites misères bien fermées dans une boîte, ne prenez que le meilleur de la vie.

6 commentaires:

  1. très belle acquisition! J'aime beaucoup ce service!

    Et le gatau que tu as fait dedans me plait tout autant!

    bises

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique service, je t'envie !! Pour une somme dérisoire, en plus. La recette du gâteau me tente bien aussi, je la testerai, c'est sûr. Merci à toi Canotte pour la jolie promenade. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Alors là !! C'est une meilleure affaire que ma porcelaine au kilo ;-) Qu'il est joli ton service !
    Elle est géniale la recette de ta maman !
    Je prends aussi ta toute dernière recette, celle qui met les p'tites misères enfermées dans une boite !
    Merci Canotte, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai savouré chaque ligne de ton billet
    Car :
    je suis très fan des vieilles vaisselles d'antan et ton service me plait beaucoup la petite frise de lierre est superbe toute simple mais très belle dans cette simplicité et les couleurs sont agréables et puis..... le gâteau ( non , non , je ne suis pas qu'un ventre bien que parfois je me le demande ..)ton gâteau est typique des bons gâteaux tout simples sans chichi ( ortho ? ) mais toujours délicieux qui restent dans nos mémoires de gosses et puis Kéremma ! c'est un superbe village accolée aux dunes dans le finitère nord il a une superbe histoire concernant sa construction ( il me faudra un jour y monter pour quelques photos et résumer sa curieuse création !)
    Encore merci j'ai passé un très agréable moment à te lire ..
    Bonne journée
    A++++Sacha

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Le 6 mai 2006 j'ai mis la même recette sur mon site ; c'est le gâteau que ma mère faisait très souvent pour mes goûters, puis ceux de mes enfants...
    il est délicieux et a ce parfum inoubliable de l'enfance, de l'amour des mamans et des mamies...

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ce gâteau (celui de mon enfance un peu), très simple à réaliser pour les tout petits.

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...