Terrine de courgette à la menthe poivrée

 
On s’achemine vers la disparition des asperges sur les marchés, en effet aux alentours du 20 juin on laisse la plante pousser pour recharger en nutriments sa racine. Cette plante est très belle, vaporeuse, comme l’asparagus, elle s’intègre magnifiquement aux   fleurs coupées de nos jardins.


Adieu l’asperge, bonjour Dame courgette. Celle-là est une plante facile à vivre, aimée du jardinier. On la cueille en principe toute jeunette, une vingtaine de centimètres,   il arrive parfois qu’une coquine se cache derrière les feuilles à l’abri des regards. Mais un beau jour les feuilles ne sont plus assez grandes pour dissimuler ses rondeurs. Et l’on peut entendre le oh ! surpris, mais ravit du jardinier. Car la belle est malgré sa taille, charmante, et elle fait honneur à son créateur. La cuisinière saura la rendre savoureuse, elle ôte les graines, quadrille en profondeur la chair délicate et garni d’une farce goûteuse les deux barques de courgette : cuites au four, c’est un délice.

J’avais cinq jeunes damoiselles courgettes de quoi faire une belle terrine.

Prendre les petites courgettes, bien les lavées, couper les extrémités et les débitées sans les éplucher à l’aide d’un épluche légumes en longues lanières, quand on arrive à la partie où se trouve les graines on arrête.
Dans une poêle mettre l’huile d’olive à chauffer, ajouter les lanières de courgettes, bien mélanger. Couvrir et laisser cuire 5 minutes.
Dans une jatte casser 4 gros œufs, ajouter les 10 cl de crème fraîche, mélanger au fouet, ajouter les 40 g de fromage râpé, la gousse d’ail couper fin, et les feuilles de menthe ciselées, saler et poivrer.
Préchauffer le four Th 6/7 (200°)
Verser la moitié de cette préparation dans un moule à cake, mettre les courgettes, finir de remplir avec la préparation.
Mettre au four pour une cuisson de 40 minutes

J’ai accompagné cette terrine de courgettes de petites pommes de terre nouvelles de l’île de Ré, cuitent au four en même temps que la terrine avec juste un peu de sel de mer non raffiné…un régal ! Une   salade copieuse et voilà un petit repas sans viande bien agréable.


Pour accompagner un vin blanc léger « Le Tariquet »
Ce vin de pays des Côtes de Gascogne est un vin facile, plaisant.
Il étonne avec sa légère saveur sucrée et un coeur plus vif.
C'est un vin coquin, polisson qui peut aussi se servir en apéritif
avec des accras de morue.
Il se boit bien frais mais pas glacé.
Son volume d'alcool est pondéré 10,5 %
Il faut compter 5,90 euros la bouteille

Commentaires

  1. Très sympa cette terrine! J'ai justement de la menthe poivrée au jardin!

    Les grosses courgettes. Mon grand père est je spécialiste, plusieurs kilos pour une seule courgette ! J'adorai ça gamine, on a l'impression que plus c'est gros meilleur c'est quand on est petite!

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Canotte
    J'aime et apprécie tout particulièrement ce légume de la saveur elle a et diétique elle est !Ta terrine est une belle illustration pour la cuisiner comme une reine !
    le Tariquet me fait bien envie également ( très bel accord )...mais ....diable......! si notre Calouet passe par là elle repartira avec les deux tout comme moi !
    Merci
    Je te souhaite une très belle journée
    A+++Sacha

    RépondreSupprimer
  3. Elle me va bien cette recette et j'aime bien les courgettes, ça tombe bien. Cela changera de la tarte aux courgettes que je fais régulièrement et je pense que cette terrine sera tout aussi bien acceptée.
    Merci beaucoup,

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Canotte,
    Maman faisait un gâteau de courgettes avec menthe et parmesan, très bon...
    Je profite pour faire un petit coucou à Sacha... et à Calouet si elle passe par là... Le Tariquet devrait la faire venir !
    Bisous amicaux

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré