Un coup de gueule...la tarte récup'

Je vais pousser "un coup de gueule", c'est rare mais ça m'arrive.
J'en ai marre de la focalisation : pâte brisée - pâte feuilletée.

A croire qu'il n'existe rien d'autre.

Et encore le plus triste, quand je visite certains blogs, c'est de voir que l'utilisation des pâtes industrielles est systématique. Passons sur la pâte feuilletée qui nécessite une mise en œuvre complexe, mais la pâte brisée, vraiment quoi de plus simple !

Alors du coup, que ce soit sur les blogs, dans les émissions culinaires télévisuelles, dans certains magazines ne figurent plus aucune recette de tarte à pâte levée. Cette pâte rustique convient si bien aux fruits juteux comme les prunes et en plus elle a une tenue qui permet aux enfants de tenir à la main une part de tarte. Alors cette pâte ne plait pas aux industriels alimentaires car elle ne peut se fabriquer autrement qu'à la maison.

Je rends toutefois justice au blog si instructif  Le Sot l'y laisse qui nous a offert une belle recette de tarte briochée aux fruits à voir ici 
Pour la pâte il faudra

12 g de levure de boulanger (fraîche si possible)
10 cl de lait
250 g de farine
100 g de beurre ou de matière grasse genre Primevère
1 petit œuf
1 pincée de sel
2 cuillerées à soupe de sucre

1 - Sortir à l'avance les 100 g de beurre ou de matière grasse genre Primevère (Vous pouvez descendre à 80g de matière grasse)
2 - Faire tiédir les 10 cl de lait (température idéale 35°) ajouter les 2 cuillerées à soupe de sucre, mélanger. Émietter les 12 g de levure de boulanger. Laisser travailler la levure.
3 -Dans une jatte mettre les 250 g de farine tamisée avec la pincée de sel. Faire un puits au centre. Casser l'œuf dans une tasse et le mettre dans la jatte, Mettre le beurre ou la matière grasse bien ramolli dans la jatte. Commencer à amalgamer la farine tout en versant peu à peu le mélange lait, levure et sucre. Travailler vigoureusement la pâte environ une bonne dizaine de minutes.
4 - Couvrir la jatte d'un torchon. Laisser lever dans un endroit tempéré, à l'abri des courants d'air, pendant environ 1 heure.
Pendant ce temps votre moule serra beurré et fariné, et vous dénoyauterez vos fruits.
5 - Dégazer la pâte en glissant votre main en dessous et en faisant le tour, faire tomber la pâte dans le plat à tarte l'étaler à la main en vous farinant très légèrement les paumes, en partant du centre vers les bords. Remonter généreusement sur les côtés.
6 - Garnir avec les fruits que vous aurez choisi, pour moi : mirabelles, figues violettes et pêche. De quoi utiliser les fruits qui restent dans le compotier avant qu'ils ne s'abîment.
7 - Mettre au four préchauffé th 6 (180°) laisser cuire 45/50 minutes.
Servir en saupoudrant de sucre glace avec un bon café.

Cette pâte se fait très facilement au robot bien sûr, mais aussi dans votre machine à pain

Si on aime les pâtes plus sucrées on peut rajouter 60 g de sucre au moment où l'on verse l'œuf.
Sinon cette pâte convient aussi très bien pour faire des quiches à la tomate, des tartes salées aux poireaux ou aux endives braisées, aux brocoli avec du saumon.

Voilà… bon ben ça fait du bien.

Bonne pâte, bonne tarte, que vous habitiez à la ville, à la mer, à la montagne, à la campagne. Aujourd'hui il fait 27° ma lessive sèche, torchons et nappes claquent au vent parfumé, de petits nuages blancs crémeux s'étirent dans le ciel bleu, il fait bon, il fait doux, c'est le Sud.....

Commentaires

  1. Bon ....j'arrive un peu catastrophée sur ton blog " si, si , en lisant " coup de gueule " diable ..ai-je pensé que ce passe t'il chez notre Canotte ? accueillie par le Sud de Nino Ferrer je sourie en pensant que tout en somme allait ...bien !
    Tu as sans doute raison à propos des pâtes à tarte faites maison " hormis la pâte feuilletée bien trop longue à réaliser et surtout devenue parfaite en commerce " les autres toutes les autres sont faciles à réaliser et toujours délicieuses
    La plupart du temps lorsque je publie une recette de tarte je ne publie pratiquement plus mes recettes de pâtes " ou je donne juste le listing " en sachant que nos amies ne les feront sans doute pas par manque de temps et qu'elles se serviront de pâtes prêtes du commerce ..mais c'est la vie des femmes prisent dans des journées bien trop courtes
    Bref je garde ta recette elle me fait penser à une pate feuilletée au cidre que j'aime beaucoup
    Bonne journée ( je suis heureuse j'ai un peu l'ordi pour moi toute seule ..alors j'en profite pour faire le tour des popottes ....)
    A++++Sacha
    PS : Pour les commentaires pages pleines tu actives les pages messages cela offre plus de visibilité lorsque l'on tape son commentaire @++

    RépondreSupprimer
  2. Merci Canotte pour cette superbe recette et... merci Sacha pour ton indulgence ;-))
    Je ne ferai certainement pas de pâte feuilletée, peut-être davantage de pâte brisée, même si ma vie de femme qui travaille (beaucoup) ne m'en laisse pas forcément le temps. Alors dois-je renoncer à toute cuisine (et surtout à celle que j'aime : les desserts et les confitures) ? Non bien sûr, j'espère que tu me pardonnes Canotte, et je garde cette recette pour mes prochaines vacances ;-)
    (cela dit, si même dans les émissions culinaires on fait la promo de la pâte industrielle, je trouve ça un peu fort !!).
    Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Chère Odile,
    Mais non, je ne fustige pas les femmes qui travaillent, j'ai fait parti moi aussi de ces femmes qui assurent 8 heures de travail en extérieur et 8 heures à la maison, je sais combien c'est difficile.
    Je veux juste faire pointer du doigt l'abandon peu à peu de ces recettes anciennes. Mais pour la pâte brisée c'est si simple, et cela évite d'avoir une quantité de conservateurs, d'agents de saveur et de matière grasse pas toujours très bonne.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours vu ma mère faire de la pâte feuilletée et c'est celle que je préfère. Elle n'est pas si difficile à faire ni si longue à préparer que cela. Pour moi c'est la meilleure. J'ai réussi à convaincre quelques unes de mes amies qui la prépare elles même maintenant et cela me fait bien plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. hum nous n'avons envie que de fermer les eux et de déguster c'est trop alléchant
    je vais la faire
    merci frankie

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien ton coup de grisou!!!tu as raison,facilité mais il en faut pour tout le monde.Je suis contente de lire ta recette et je vais la réaliser tres vite, etant allergique au soja et à l'arachide, je suis tres vigilante!!!et tres méfiante sur la composition des produits préparés.Heureusement j'aime cuisiner.
    Merci Canotte à bientot il fait tres beau en Bretagne,je vais aller me balader.
    Bises Louise

    RépondreSupprimer
  7. Un petit coup de gueule de temps en temps... il y a tant à dire sur ces produits !
    Comme toi j'ai travaillé et élevé mes enfants, c'est vrai que le temps manque souvent, mais je suis incapable d'acheter une pâte brisée ou sucrée du commerce, quand j'en mange chez des amies, les fonds de tarte ne sont ni assez cuits ni croustillants, alors que c'est si facile à faire...
    Comme Jeanine je fais aussi la pâte feuilletée, même si comme dit Sacha celles du commerce se sont améliorées !
    Ce que je déplore ce sont les émissions de TV ou les revues culinaires qui font la promotion de ces pâtes dans toutes leurs recettes ! L'agroalimentaire dirigerai tout ?
    Bonne journée Canotte, il faut dire ce que l'on a sur le coeur, on se sent tellement mieux après...

    RépondreSupprimer
  8. c'est vrai que cette recette me rappelle des souvenirs mais je ne suis pas fan de cette pâte ...question de texture !

    RépondreSupprimer
  9. J'achète mes pâtes dans le commerce car j'ai ai tellement ratées, des simples pourtant, que je ne me fais pas confiance... peut-être qu'avec ma machine à pain, ce sera plus facile, je vais essayer et si enfin j'y arrive, j'en serais fort heureuse, c'est évident. Mais tout comme Odile, en faire la promo dans des émissions culinaires, il y a de l'abus...
    Merci pour cette recette si appétissante !

    RépondreSupprimer
  10. Ouf, comme Sacha, je me suis demandée ce qui justifiait ce coup de gueule, je vois que ce n'est pas trop grave -:)
    C'est vrai que les pâtes industrielles c'est la facilité, c'est tellement rapide et pour certaines elles sont tout à fait correctes. Mais, c'est sûr que rien ne vaut une bonne pâte maison.... comme pour tout le reste d'ailleurs.
    Moi je fais de temps en temps des pâtes au yaourt, j'aime bien et je les prépare au robot... ça va plus vite !!
    Pas encore essayé les pâtes briochées, tu vois, je suis bonne à battre !
    J'essaierai, promis, une prochaine fois...
    Bises et bon week-end,

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    Merci pour le clin d'oeil vers mon blog. A propos des pâtes j'ajouterai que tant qu'à en faire, il faut en faire un peu plus et la réserver au congélateur, tout ce qui est pâtes sèches, ça tient très bien.
    Merci également pour ton commentaire sur mon blog.
    Bon dimanche
    Christophe

    RépondreSupprimer
  12. Ah tu vois, je ne la connaissais pas cette pâte. Moi je m'étais arrêté à pate feuilletée, pâte brisée salée et sucrée...
    Merci pour cette découverte!
    Pour les pâtes, je préfère moi aussi les faire maison, le goût et le croquant ne sont pas comparables à ceux d'une pâte tout aite.
    Ma mère elle, déteste faire la pâte car elle n'aime pas salir tout juste pour une quiche.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Je vois coup de gueule, je lis et je suis tout à fait d'accord, néanmoins beaucoup de blogs présentent de magnifiques fonds de tartes aux gouts diverses, de quoi donner des idées
    Pour la feuilletée ce n'est pas si compliquée, moi même j'ai essayé et c'était concluant
    revenons à ta tarte récup elle me plait beaucoup, le fond, la garniture, j'adore
    bonne soirée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré