La Coupetado

Cette recette porte le nom du plat en terre dans lequel on la cuisait traditionnellement « le coupet ».
Il en est ainsi pour un certain nombre de recette, « la toupinade » qui se cuit dans le toupin, « le cassoulet » qui se mijote dans une cassolle, « les tajines » que l’on sert dans ce plat si caractéristique de forme conique.
C’est une recette très ancienne, je pense qu'elle date du moyen âge, que j’ai retrouvé dans un petit livre « Recettes paysannes de Haute-Loire » paru aux éditions du curieux, C'est ici qui rassemble des recettes proposées par le réseau des Fermes-Auberges. Sandrine, Simone, et Jérôme Lahondes la propose lors d’un Casse-croûte à la ferme dans le beau village de Chanaleilles.C'est ici
A l’origine cette recette de dessert rustique se faisait avec du pain rassis pour ne pas gaspiller. J’ai préféré remplacer le pain par des tranches de brioche. Si vous avez la chance de pouvoir acheter du bon lait frais entier et des œufs de poules, baladeuses et frondeuses, vivant en liberté, que vous ayez aussi la chance de faire cuire votre coupétado dans un four de cuisinière à bois, alors c’est certain, vous toucherez au sublime.

On peut aussi faire ce dessert en deux versions : collective ou individuelle et varier à l’infini en remplaçant les pruneaux et les raisins secs par d’autres fruits. Par gourmandise on peut aussi rajouter un peu de rhum ou de zeste d'agrumes et pourquoi pas, au diable l'avarice et les avaricieux, les deux ensemble...!
- Placer les 12 pruneaux entiers et la belle poignée de raisins secs dans un plat allant au four.
- Recouvrer de tranche de pain sec (ou de brioche rassise).
- Dans un saladier, battre les 50 cl de lait frais entier avec les 4 œufs, les 100 g de sucre, puis verser la préparation sur les tranches en tassant avec le dos d’une fourchette.
- Faire cuire au four préchauffé à 150° th 5.
- La coupétado est prête quand elle est bien gonflée et dorée. (environ 30/40 minutes)
- Servir tiède ou froid.

Voici donc la recette originale, moi j’ai une autre méthode, je divise le sucre en deux, j’en mets donc 50 grammes dans la préparation liquide, en fin de cuisson je répartis les 50 grammes restantes sur la surface et je mets quelques instants sous le grill en surveillant bien sûr…c’est divin !

Je vous propose d'ouvrir avec ce dessert une simple bouteille de limonade pour parachever ce retour d'enfance, ou mieux encore une bouteille de limonade aux fleurs de sureau.

Je vous souhaite une très belle fin de journée, prenez soin de vous, dîtes à ceux que vous aimez combien ils vous sont chers, et terminez cette belle journée ensoleillée dans la paix et la sérénité.

Commentaires

  1. Un déssert délicieux. Bonne semaine et coucou de l'espagne.

    RépondreSupprimer
  2. Cela doit etre quelque chose !!!
    tes photos en disent long , et le verre de limonade pour arroser le tout , j'achete !!!!
    Bises Louise

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré