lundi 9 février 2009

"Casse-croûte" quercynois

Je n'apprécie pas le mouton, je trouve cette viande trop forte, alors j'ai été bleufée, voici comment j'ai eu l'idée de préparer les 4 tranches de gigot de mouton que l'on m'avait gentiment apportées. Pour 4 convives : 4 pommes Granny smith 800 g de viande de gigot de mouton 1 cuillerée à soupe rase d’épices à vin chaud (Cannelle, gingembre, girofle, muscade, poivre noir) 30 g de beurre 1cuillerée d’huile d’olive 2 ronds de pâte feuilletée 50 g de cacahuètes salées Matériel particulier : 4 petits plats individuels à œufs en fonte On noue son tablier on lave ses mimines et c’est parti On épluche les pommes et on les coupe en petits carrés. On dégraisse au mieux la viande et on la découpe en morceaux de 2 cm. Dans une grande poêle on fait fondre le beurre avec l’huile, quand c’est chaud on fait revenir les petits cubes de viande, quand ils sont dorés on met les pommes la cuillerée d’épices et on fait revenir le tout jusqu’à ce que les pommes ramollissent. Dans les 4 petits plats individuels (j’utilise des plats à œufs en fonte) on réparti viande et pommes. On parsème de cacahuètes salées sommairement écrasées. On recouvre chaque plat avec un rond de pâte feuilletée que l’on aura découpé de la grandeur des moules + 1 cm, on glisse bien la pâte comme pour faire une tatin. On met au four pour une cuisson de 15 minutes dans un four préchauffé à 6/7 200°. On peut dorer la pâte à l’œuf avant de mettre au four. On sert dans le plat de cuisson sur assiette. Quand on « casse la croûte » c’est une explosion de parfums. Avec je sers une confiture de vin aux épices
Je vous propose un jurançon blanc demi-sec

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...