mercredi 23 septembre 2009

eau de coing

Eau de coing (en occitan : Aigo de coudoun) Récoltez 5 ou 6 coings mûrs. Râpez-les après les avoir bien essuyés, on obtient une purée crue qui a tendance à devenir marron clair, mais c’est normal. Retournez un tabouret. Attachez solidement un tissu sur les 4 pieds mettre au dessous un récipient pour récupérer le jus. Mettre la purée de coings dans le tissu et laissez toute la nuit. Le lendemain, pressez la pulpe dans le tissu pour recueillir le maximum de jus. Par curiosité goûtez le jus de coing, c’est délicat, parfumé à souhait, rien à voir avec la sensation désagréable quand on mord le fruit. Si vous avez obtenu 1 litre de jus, ajoutez ½ litre d’alcool à 45° et un demi kilo de sucre. Vous pouvez descendre un peu le poids du sucre en augmentant la quantité d’alcool (400 g de sucre – 60 cl d’eau de vie) Laissez fondre le sucre et filtrez un mois après. Laissez reposer l’eau de coings pendant un trimestre dans l’obscurité…elle sera prête pour Noël pour régaler vos amis en compagnie des 13 desserts…

8 commentaires:

  1. Bonjour Canotte,
    étonnante ta recette, surtout la façon de faire avec le tabouret qu'on retourne ! Si j'ai le temps, je vais peut-être en faire de l'eau de coing, tu m'en communiques l'envie, surtout maintenant que je commence à en avoir dans le jardin.
    Bon week-end ensoleillé,

    RépondreSupprimer
  2. Je copie cette recette tout de suite ! J'ai hâte de l'essayer à Noël !
    Bonne soirée
    Hélène

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Canotte,

    En lisant cette recette , je viens de réaliser que j'ai mis à macérer des mûres dans du vin pour faire du "vin de mûres"...cela fait presque un mois, il est temps que je m'en occupe...j'y cours de ce pas !

    RépondreSupprimer
  4. Je garde aussi ta recette
    Juste avant de rentrer de vacances j'avais acheté quelques uns de ses beaux fruits en espagne
    " snif ...on ne peut en trouver en bretagne !!!! "
    Merci
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou SACHA FIGURE TOI KE NOUS EN AVON DANS NOS JARDINS EN BRETAGNE :)

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, j'ai un petit souci par rapport au degré d'alcool de cette recette, je n'arrive pas à le calculer avec l'apport en sucre. Pouvez-vous m'aider ?? Cette eau fait-elle entre 17 et 18 ° une fois terminée ?? Si moins, comment puis-je la conserver ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais corriger ce que j'ai écrit ci-dessus : (j'avais dû abuser de l'eau de vie !). Il faut calculer en degrés d'alcool. Par exemple, si vous voulez un produit final à 20°, il vous faudra donc 20° d'alcool par litre. Si vous avez 5 litres de jus (par ex :), il vous faudra donc 5 fois 20°, soit 100° d'alcool. Si votre eau de vie fait 40°, il vous faudra donc rajouter (100 divisé par 40, soit 2.5 litres d'eau de vie). Cette méthode de calcul est utilisée entre autres par des fabricants de pineau et il est donc très important de connaître le degré d'alcool de votre eau de vie ce qui vous permettra de faire toujours des produits identiques. Dans l'exemple donné par Canotte, 1/2 litre d'eau de vie à 45° pour 1 litre de jus donnera un produit final à 22.5°. La quantité de sucre n'influe pas sur l'alcool final puisque l'on utilise un jus. Désolé pour la réponse ci dessus, je devrais l'enlever, mais je ne peux pas.

      Supprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...