Magret de canard aux kiwis et au vin naturel de Banyuls



ini le temps des fêtes, notre semaine sera courte. Il reste des reliefs de nos agapes dans les frigos et les paniers d’œufs en chocolat sont bien pleins –le croyez-vous chez moi il reste encore des papillotes de Noël- attention aux crises de foie.
Sur les marchés sont apparues les premières asperges, les premières fraises, les radis croquants, et les tendres laitues.
Oh je sais cela fait bien envie. Mais pour les asperges et les fraises soyons patients leur prix va chuter d’un coup, alors en attendant faites l’inventaire de votre congélateur, n’hésitez pas à faire de la place.
Il me restait un beau magret, et une pleine corbeille de kiwis qui étaient à point, je n’ai jamais vu de recette de magret aux kiwis, alors pourquoi pas !
J’ai tenté…

1. On commence en épluchant les kiwis avec un épluche légumes et on les coupe en deux.
2. On strie le dos gras des magrets en entaillant la graisse mais en ne coupant pas la viande. On sale, on poivre ou on espelette.
3. On fait cuire les magrets dans une poêle bien chaude à sec. D’abord côté graisse pendant 5 minutes, on verse la graisse dans un bol, on remet sur le feu, on tourne les magrets côté rose, on fait cuire 3 minutes, puis on retourne de nouveau côté graisse pour 5 autres minutes. On récupère tout le gras dans le bol, puis on verse d’un coup le banyuls sur les magrets, on couvre et on éteint le feu. On laisse la viande se détendre.
4. Dans une petite poêle on fait fondre les 40 gr de beurre et on met à cuire les kiwis coupés en deux. Pendant ce temps on coupe 16 tranches dans la pomme verte. Sans l’éplucher.
5. On tourne les kiwis et on fini de les faire cuire sur la face bombée. Cela prend peu de temps.
6. On découpe les magrets en fines tranches, elles sont roses à l’intérieur et juteuses à souhait.
7. Présentation : 4 demi kiwis par assiette déposés en forme de croix, on les parsème de graines de sésame, on pique une tranche de pomme dans chaque moitié, puis on réparti les fines tranches de magret (1/2 magret par personne) sur les pommes pour donner du volume. On fait réduire le jus de cuisson et le Banyuls en grattant bien la poêle avec une spatule en bois. On verse le jus réduit sur les magrets.


On peut servir avec ce plat un AOC HAUT-MEDOC reflet du château cissac 2005 par exemple, un vin vif avec des tanins serrés qui s’harmonisera très bien avec le canard. Pour en savoir plus voici le très beau site  Château Cissac - site en français et en anglais.

Bon ok, mais t'as pas oublié qu'on avait gardé la graisse dans le bol ? Oh que nenni ! Alors le soir, épluche 5 ou 6 pommes de terre et coupe-les en petits caradous (autrement dit en petits cubes). Fait-les cuire dans la graisse de canard, bat en omelette 4 oeufs avec un peu de ciboulette sauvage coupé fin, de sel et de piment d'espelette. Verse les oeufs battus sur tes pommes de terre cuites. Une salade verte accompagnera ton omelette. Quel souper de roi !

Au loin vers l'ouest  du côté de Bordeaux le soleil décline en éclaboussant d'or liquide les cerisiers en fleurs, les oiseaux se répondent, pas pressés d'aller se coucher, un bourdon noir velu vrombit, au lointain le clocher de Clairac sonne l'angélus...on est bien...tout simplement.

Je vous souhaite une tendre et paisible nuit que vous viviez à la mer, à la montagne, à la ville ou à la campagne.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré