Tagliatelles à la méridionale

Tagliatelles à la méridionale
Pour 4 personnes
Préparation : 25 minutes
Cuisson :30 minutes

500 g de tagliatelles
600 g de tomates bien mûres
1 oignon nouveau
5 oignons grelots
1 gousse d’ail
Du thym
75 g de parmesan râpé
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Quelques branches de basilic
1 morceau de sucre (facultatif)
Sel et poivre

1. Peler et émincer l’ail et l’oignon nouveau. Eplucher les oignons grelots, garder les entiers.
2. Ebouillanter et peler les tomates (Personnellement c’est une chose que je ne fais pas, la peau des tomates ne me gêne pas et on préserve plus de vitamines). Couper les tomates en petits cubes.
3. Faire chauffer l’huile dans une grande poêle. Faire revenir l’oignon nouveau auquel on aura gardé le plus de vert possible. Les oignons grelots et l’ail. Garder un feu moyen, il ne faut pas faire colorer. Au bout de 10 minutes environ verser la concassée de tomates fraîches, saler et poivrer, ajouter le sucre si vous craignez l’acidité des tomates. Laisser mijoter très doucement.
4. Porter à ébullition une grande quantité d’eau salée. Plonger y les tagliatelles et laisser cuire 7 minutes.
5. Egoutter rapidement les pâtes, les verser dans un plat creux chaud. Ajouter la sauce, mélanger bien poudrer de parmesan et parsemer de feuilles de basilic. Server de suite.
On peut rajouter éventuellement à ce plat des champignons de Paris ou bien des girolles. On peut choisir des tagliatelles vertes (aromatisées au basilic). Ou faire un mélange blanche et verte.

On servira un rosé des sables que l’on appelle aussi vin gris.


 
 
n ce dimanche matin, je me suis rendue à la journée Portes ouvertes de l’établissement horticole Mon Plaisir à Bourran dirigé par Françoise Vial et son équipe. Pourquoi je vous parle de cela, c’est parce que cette petite entreprise est merveilleusement bien gérée par un personnel compétent, et quand les gens font bien leur travail je trouve qu’on en parle pas assez, on parle toujours des trains qui n’arrivent pas à l’heure, mais rarement de ceux au top de l’exactitude.
 
D’abord une publicité bien conçue et distribuée part l’intermédiaire de la poste. L’astuce environnementale c’est qu’à la remise de la publicité dans l’établissement on reçoit un petit cadeau de bienvenue (un géranium lierre en pot cette année) ainsi il récupère une grande partie de leur publicité qu’il se charge de recycler.

Une organisation sans faille. A notre arrivée, de gentils jardiniers souriants et affables (tablier et chapeaux de paille) assurent le service de parking.
Puis on déambule dans un univers coloré, parfumé, où on oublie très vite le temps qui passe. Près des légumes deux jardiniers distillent leurs conseils mais sans pousser à l’achat, j’ai acheté un thym citronnelle, une mélisse, et une sauge ananas au parfum incomparable.
Un choix de variétés de tomates énorme, je me suis fait un assortiment de tomates poires rouges et jaunes, de tomates grappes et cœur de bœuf, histoire de m’amuser. La partie des fleurs est immense avec des mises en scène romantiques
Le prix est moins cher que dans les grandes surfaces : pots à 0,50 cts et les plantes de bien meilleur qualité. Les suspensions sont magnifiques, prix record 10,50 € il faut compter 15 € ailleurs.
La grande tendance de cette année, le rouge et blanc. Enfin un grand stand « le jardin du vent » avec de grands papillons multicolores qui battent des ailes au moindre souffle de vent et des moulins à vent
A la caisse pas d’attente. Et pour finir on se retrouve autour d’une grande table conviviale avec café thé, jus de fruits et d’innombrables pâtisseries, il y a même des petits salons en rotin pour s’assoir et papoter.
Pas de soucis pour les dos des « tamalous – t’as mal où » les jardiniers du début chargent avec le sourire sacs de terreaux et plantes lourdes.

J’ai vraiment passer une matinée où je n’ai pas boudé : Mon Plaisir…

Ils ont aussi un site sur internet : Etablissement horticole Mon Plaisir (cliquer sur le lien)


Je vous souhaite une belle semaine, il va faire très beau jusqu'à 30° dans le Sud-Ouest. On va profiter de nos jardins, de nos familles, des premiers repas à l'extérieur, le temps va s'écouler, tout simplement, oublions le, profitons de la vie que nous vivions à la ville, à la montagne, à la mer ou à la campagne.

Commentaires

  1. Bonjour CANOTTE et merci pour cette recette,repas de midi tout trouvé!!! des pates.
    Tres chouette ta balade,mais quand je rentre dans ce genre d'endroit impossible de trouver la sortie!!!
    Bonne journée LOUISE.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ta recette que je ne manquerais pas de faire et aussi pour cette jolie promenade au milieu des fleurs.
    Catherine H.

    RépondreSupprimer
  3. Uen super recette doublée d'un super bon plan. Tu nous gâtes vraiment aujourd'hui!
    Si j'en ai l'occasion, je ferai un tour par là bas!
    Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré