mercredi 19 novembre 2008

Ballotins de lotte à la bisque de homard

Ce vendredi, une soirée entre amis s'annonce. Une flambée dans la cheminée et les jolies assiettes de Varages (83 VAR) avec des abeilles, dressées sur la nappe en métis jacquard donnerons le décor d'un souper " orange-vert ", élégant et facile à réaliser. Un potimaron évidé servira de centre de table et recevra un gros bouquet de menthe fraîche, comme plat principal ce délicat plat de poisson très facile. "
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 20 minutes
Liste des ingrédients pour 5/6 personnes : 1,2 kg de lotte (coupée en tronçons d'environ 8 centimètres) 2 beaux oignons Une conserve de bisque de homard 500g) 1 verre de vin blanc sec 1 cuillère à soupe d'armagnac
1 tasse de crème fraîche De l'huile et une noisette de beurre Sel et piment d'Espelette On épluche et on émince finement les oignons. Dans une grande poêle on fait chauffer un bon filet d'huile. On pose les ballotins de lotte dans l'huilebien chaude pour les saisir de tous côtés. Ils doivent passer de translucides à bien blancs. On les égoutte et on les réserve. On met à suer dans un poêlon avec de l'huile et un peu de beurre les oignons émincés, on met le couvercle et on laisse 15 minutes sur feu doux jusqu'à ce qu'ils soient translucides mais sans coloration. On verse alors la bisque sur les oignons. On ajoute généreusement le vin blanc, le cognac, le piment d'Espelette et on mélange. On met les médaillons de lotte dans le poêlon et on laisse mijoter à découvert, 10 minutes sur feu moyen. Au bout de ce temps, on ajoute la crème, on mélange, on goûte,on rectifie la sauce si nécessaire. On laisse chauffer cinq minutes et on sert sans attendre avec un riz blanc parsemé éventuellement de menthe ciselée. Un régal...!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...