mardi 25 novembre 2008

Tarte au fromage citronnée

Pour 4 personnes : La pâte : 250 g de farine tamisée 125 g de beurre 1 jaune d’œuf Un peu d’eau 1 pincée de sel Sa garniture : 500 g de ricotta (ou du brousse) 10 cl de crème fraîche 4 œufs 2 citrons non traités 1 petit bouquet de ciboulette (ou d’oseille) 1 petit bouquet de persil Quelques tomates cerises jaunes ou rouges - On prépare tous les ingrédients à l’avance. - On met la farine dans une jatte on fait un puits au centre, on y met le beurre coupé en tout petits dés, le sel. On travaille du bout des doigts, en faisant rouler la matière comme des grains de sable. Quand on a un aspect granuleux, on met le jaune de l’œuf et on commence à amalgamer toujours du bouts des doigts, on ajoute un peu d’eau pour former une boule. Travailler la pâte le moins possible. On filme la boule et on la met au frigo pour 30 minutes. - Pendant ce temps on prépare la garniture. On mélange dans un saladier le fromage et la crème à l’aide d’une fourchette. On ajoute les œufs un à un , le zeste des 2 citrons et leurs jus, ainsi que les herbes choisies. - On beurre et on farine le moule. On met préchauffer le four th6 soit 180°. - On sort la pâte, on l’étale et on en garni le moule. On pique la pâte avec une fourchette, et on verse la garniture bien mélangée. - On met au four pour 45 minutes. - On décore avec des tiges de ciboulette en croisillons et des demi-tomates cerises. Cette entrée légère et fraîche se sert chaude avec une salade pour un petit repas du soir, ou froide en entrée. Elle peut se préparer la veille. Astuces : Garder les blancs d’œuf que vous n’utilisez pas, dans une boîte plastique que vous réserverez à cet effet au congélateur. Les blancs d’œufs congelés montent encore mieux en neige.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...