Lapin à l'aigre-doux aux pêches et oignons rouges


Dans mon colis Paysan.fr, il y avait un demi-lapin, en provenance d’un élevage fermier, En ce moment je trie et je range la réserve et une boîte de pêche arrivait à expiration. Tout ce qu’il me fallait pour un plat diététique alliant sucré-salé. J’ai bien aimé. L’oignon rouge apporte une note sucrée mais aussi relevée, le « 5 épices » se marie avec toutes les saveurs et le vinaigre balsamique apporte l’acidité nécessaire à l’équilibre. La viande de lapin est pauvre en graisse et assez fade, il faut donc des épices pour l’améliorer, une petite pointe de piment d’Espelette là-dessus et c’est magnifique.


Lapin aigre-doux
aux pêches

POUR 4 PERSONNES
PREPARATION 15 MINUTES
CUISSON 40 MINUTES

1. Dans une cocotte, faire chauffer 2 cuillerées d’huile d’olive. Mettre les cuisses de lapin à saisir pendant 5 minutes sur tous les côtés. Réserver les dans une assiette.
2. Eplucher et trancher en rondelles l’oignon. Egoutter les pêches, en conservant le sirop, et couper chaque demi-pêche en 4 quartiers. Faire dorer l’oignon émincé dans la cocotte avec le reste d’huile d’olive, mettre les quartiers de pêche, arroser avec le vinaigre et laisser frémir 1 minute.
3. Ajouter les épices et le morceau de peau d’orange, saler et poivrer, verser le verre de bouillon de volaille et compléter d’un verre du sirop de pêche. Replacer les cuisses de lapin dans la cocotte, couvrir et laisser mijoter pendant 25 minutes.
4. Parsemer de pistaches concassées et de ciboulette ciselée.

On peut remplacer les pistaches par des cacahuètes concassées. On accompagne le lapin avec du riz parfumé.
Quand vous manger des oranges bio penser à prélever les zestes et faites les sécher sur un radiateur. Quand ils sont bien secs les conserver dans un bocal en verre.




On accompagne ce lapin d’un rosé d’Anjou, de Gaillac ou de Provence frais



Le petit calendrier de la semaine

Cette semaine on fête : Mathilde - Louise – Bénédicte – Patrice – Cyrille – Joseph – Herbert
Mercredi 17 mars : c’est la Saint-Patrick Saint Patron de l’Irlande
Vendredi 19 mars : Saint-Joseph –jour du mariage des oiseaux-
Samedi 20 mars : c’est la journée du macaron
Samedi 20 mars : c’est le 1er jour du Printemps


Au moment de poster mon billet j’apprends le décès de Jean FERRAT, j’avais beaucoup d’admiration pour ce chanteur compositeur de qualité dont les textes étaient d’une grande poésie, j’ai eu le plaisir de le rencontrer en 1978 à Givors. C’était un homme timide, réservé, discret, d’une grande humilité comme seules savent l’être les belles âmes. Je ne partageais pas ses idées politiques et pourtant la discussion que nous avions eue ce jour-là, avait été enrichissante.
Adieu Monsieur Ferrat, vous nous manquerez !

 Ô Pierrot de lune
Ô monts et merveilles
Voilà que ma plume
Tombe de sommeil
Et comme une louve
Aux enfants frileux
La nuit nous recouvre
De son manteau bleu.

Rebelle et soumise,
Paupières lassées
Remets ta chemise
Belle fiancée
L’amour est cerise
Et le temps passé
C’est partie remise
Pour aller danser

Jean Ferrat (extrait de l'amour est cerise)

Commentaires

  1. aujourd'hui je suis triste...encore un "grand" qui s'en va !!!

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup ont le coeur lourd aujourd'hui ... heureusement, il nous reste ses merveilleuses chansons et le souvenir d'un homme vrai.

    Excellente recette de salé-sucré, elle me plait bien . Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette chanson, j'ai le cœur lourd et les larmes aux yeux. Un homme trop rare qui dénonçait les travers de ce monde mais qui sublimait l'amour.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré