Coquelet rôti au feuilles de laurier

Coquelet du dimanche rôti au laurier
En ce dimanche matin, je suis descendue dans mon jardin, j’y ai cueilli du romarin, mais aussi du laurier sauce. Le pommier du Japon est en fleur, et au pied du sycomore les premiers narcisses ouvrent leur corolle. Les rosiers quant à eux mettent déjà les premières feuilles :
- Ne soyez pas trop pressés fiers rosiers, mars est parfois ombrageux.
Je me souviens d’un dessin animé des studios Disney . Sur la terre le bonhomme Hiver sévit, tandis que dessous une horde de petits lutins actionnent les machines qui font monter la sève. Hiver se rebiffe et fait souffler la bise, tomber la neige, craquer le gel. Sous terre la sève redescend dans les tuyaux, alors les lutins redoublent d’effort. Hiver se bat. Mais au final se sont les lutins qui gagnent. Et…avril arrive vêtu de vert tendre, de jaune étincelant et de blancheur nacrée.

C’est un peu ce qui se passe en ce moment.


1. Placer 2 feuilles de laurier et les 3 gousses d’ail épluchées à l’intérieur de la volaille. Couper la peau du coquelet avec un petit couteau d’office décoller la peau avec le doigt, glisser les 5 feuilles de laurier restantes sous la peau. Arroser avec l’huile d’olive bien répartir avec les doigts. Saler et poivrer. Garder le poulet au moins deux heures sans le mettre au réfrigérateur, le mettre dans un placard par exemple.
2. Trier les champignons, s’ils sont bien fermés on peut les laver rapidement sous l’eau. Dans une sauteuse mettre un peu de beurre à fondre à feu doux faire rendre leur eau de végétation aux champignons.
3. 1 heure avant le repas faire préchauffer le four à 180°, embrocher le poulet si on souhaite le faire au tournebroche et c’est parti pour une heure de cuisson douce. Préparer le beurre d’escargot.
4. Sortir le coquelet, mettre chauffer les champignons avec le beurre d’escargot.
5. Servir le tout dans le plat de cuisson ou à l’assiette, comme on aime.

Avec ce coquelet au parfum de garrigues, un côte du Rhône Saint-Joseph sera parfait.

Cette semaine n'oubliez pas de fêter : St Jean de Dieu, Françoise, Vivien, Justine, Rodrigue, Mathilde. Et puis jeudi 11 c'est la mi-carême.
Je vous souhaite une belle et clémente semaine

Commentaires

  1. Tu as raison, Canotte, il est encore trop tôt pour parler de printemps, mais comme on aimerait le voir arriver, tout de même, l'hiver ayant été particulièrement froid.... enfin depuis longtemps, car nos anciens ont bien connu des hivers aussi rudes.
    Ça fait très longtemps que je n'ai pas mangé de petit coquelet, je n'en vois plus chez mon boucher-volailler, et pourtant j'adore. Il faudrait que je lui en commande, tiens, car j'adore.
    Bonne semaine à toi... et bonne fête !

    RépondreSupprimer
  2. Tu me fais rougir, j'aurais dû photographier mon poulet au tilleul, cette fin de semaine... Ton repas me semble bien aromatique à souhait! Marie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Tourin à la tomate, un potage de tradition