Poulet aux saveurs d'agrumes et de romarin

Sur la table brûlent les deux bougies de l’avent, mon poulet du Dimanche va prendre des allures de soleil Corse, quoique la Corse en ce moment ne soit pas favorisée par la météo. Mais ces petites mandarines, parfumées, d’une belle couleur orange et verte (Même si leur peau est verte par endroit elles sont mûres à point) me donne l’envie d’innover. Tout le monde connaît la saveur thym citron, j’invente la saveur romarin mandarine. Pour la douce mandarine au goût acidulé, il faut un Prince puissant, sauvage, un peu brut : le romarin, ça tombe bien j’en ai un « comme ça » dans le jardin. Mon poulet ne vient pas de ces monstrueux élevages en batterie, ignominie de la race humaine, non, mon poulet est né, a grandit, au soleil du Lot et Garonne, et s’est nourri de blé et de maïs bio, d’herbes et peut-être de gastéropodes, je le sais, j’en suis sûr puisqu’il a grandit à côté de chez moi…. Voici un poulet pas comme les autres : Poulet au saveurs d’agrumes et de romarin Les ingrédients : 1 poulet fermier 2 carrés frais Gervais Tranches fines de poitrine 6 branches de romarin frais 2 gousses d’ail 1 citron bio 3 mandarines Corses Du sel et du poivre ou piment d’Espelette La veille couper finement 3 branches de romarin et mettez le macérer dans 1/2 verre d’huile d’olive. Le lendemain, on coupe finement le romarin restant. Dans une jatte on met les 2 carrés frais Gervais on sale on poivre, on mélange le romarin et on malaxe avec une spatule souple. On introduit cette pâte aromatique à l’intérieur du poulet, ainsi que le citron lavé et coupé en 4. On coupe 2 mandarines et on extrait le jus. Avec les mains que l’on trempe dans l’huile aromatisée la veille on enduit le poulet sur toute sa surface tout en massant la chair, on dépose le volatile dans un plat allant au four, on couvre la partie des blancs avec des tranches fines de poitrine (pour les empêcher de sécher). On l’arrose du jus des 2 mandarines et on met la dernière près de la cuisse de l’animal avec les deux gousses d’ail en chemise. On met cuire au four préchauffer 180° pendant une heure. On sert accompagné de purée maison ou de pommes de terre sautées et d’une salade variée, dans la sauce de laquelle on aura mit le foie du poulet cuit et écrasé, c’est délicieux.
Avec on peu s'offrir un petit vin Corse pour rester dans l'ambiance : un domaine Fiumicicoli Corse Sartène rouge à 8,30 euro la bouteille par exemple

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Salade de haricots verts frais à la paysanne

Lomo au piment d'Espelette et oignons grelots

Les pommes de terre nouvelles de l'Ile de Ré