jeudi 4 décembre 2008

Saucisse de Morteau


C’est une entrée chaude, ou un plat du soir. Parfois les choses toutes simples remportent tous les suffrages, ce fut le cas de cette saucisse de Morteau.

Une saucisse de Morteau ou un saucisson à cuire de Lyon ou encore une saucisse de Toulouse
2 pommes de terre par personne pour la version plat 1 pour la version entrée chaude.
3 échalotes
25 cl de vin rouge
Thym et Laurier
Une cuillerée de vinaigre balsamique
Une cuillerée à soupe rase de maïzéna
Sel et poivre.

Faire cuire la saucisse de Morteau, après l’avoir piqué de quelques coups d’épingle en la plongeant dans l’eau bouillante.
Eplucher les pommes de terre, les faire cuire à l’eau avec la saucisse.
Pendant la cuisson éplucher 3 échalotes longues roses et charnues et les couper en rondelles. Les jeter dans les 25 cl de vin que l’on aura mis à chauffer avec une branche de thym et une feuille de laurier et une cuillerée à soupe de vinaigre balsamique. Faire réduire le liquide de moitié. Délayer une cuillerée à soupe rase de Maizéna dans un verre d’eau, verser dans la sauce au vin. Remettre sur le feu et laisser épaissir à consistance désirée. Saler et poivrer.
Servir les rondelles de saucisse bien chaudes accompagnées des pommes de terre, de la sauce au vin et de petites noisettes de beurre.
Un plat bien réconfortant quand il fait froid.

1 commentaire:

  1. Une recette pour les jours ou il fait bien froid dehors. la morteaum avec sa delicate saveur fumee, je la fais souvent le soir en hiver, sans sauce au vin, mais avec des pommes de terre et une bonne salade verte. les choses les plus simples sont les meilleures.

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...