dimanche 1 mars 2009

Le tablier de ta grand-mère t'en souviens-tu ?

C'est Maripel, la fille de l'anse aux coques, qui m'a tagué, mais j'aurais de toute façon mis ce beau texte sur mon blog.
Te souviens-tu du tablier de ta Grand-mère… ? Le principal usage du tablier de grand-mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies. - Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau. - Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides ; et quand le temps était frais, grand-mère s'en emmitouflait les bras. -Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au-dessus du feu de bois. C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine. - Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. Après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux. - En fin d'été, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. - Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière ! - A l'heure de servir le repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes aux champs savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table. - Grand-mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes, à peine sortie du four, sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite-fille la pose là pour décongeler. Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.
(Source: Extrait du magasine mensuel gratuit de l'Avallonnais et de l'Auxois "Le Criquet" - Texte proposé par Josette Gomez, cercle généalogique de Côte d'Or et cercle généalogique des cheminots de Venarey-les-Laumes, publié sur plusieurs blog européens)
Malheureusement pour moi je n’ai pas connu mes grands-mères, ma grand-mère paternelle Victorine est morte en février 1919 de la grippe espagnole à l’âge de 36 ans, mon papa avait 6 mois. La mère de ma maman est morte en 1938, ma maman avait alors 14 ans. Je pense parfois à ces deux femmes, je porte en moi une part de leur histoire. Alors pour la fête des grands-mères, j’ai envie de leur offrir un bouquet de fleurs, pas un bouquet sophistiqué, non, le bouquet que la petite Canotte aurait pu leur tendre avec un grand sourire si leurs vies n’avaient pas pris fin trop tôt.

Je me souviens du tablier de ma maman dans les années 63/64. C’était une blouse de coton en fait, bleu marine gansée de vert, sans manche, elle s’enfilait par le haut, et se fermait sur le devant par une longue fermeture éclair également verte, de chaque côté de la fermeture éclair une grande poche où terminaient, boutons, caoutchoucs, barrettes, et petites monnaies. J’ai par contre gardé le tablier de ma belle-mère née en 1902, une femme de la campagne mais coquette et soignée, l’inverse de ma mère qui était un « vrai cow-boy » manqué. Ma belle-mère était une excellente cuisinière elle a même tenu pendant quelques années le bistro restaurant de son petit village. Le voici En souvenir de nos grands-mères montrez-nous une photo d'elle ou de son tablier, ou bien le votre celui que vous préférez, et n'oubliez pas de penser que leur histoire est aussi notre Histoire.Pour prendre la suite je tag

Gracianne,Dorian,Sandra,Lilo,Hélène

3 commentaires:

  1. Il est tellement typique ce tablier, il me fait penser aux vieilles dames de mon village, quand j'etais enfant. Mes grands-meres, je ne les ai pas connues aux fourneaux, et ma maman n'en portait pas, alors un grand merci d'avoir pense a moi, mais je n'ai pas beaucoup d'inspiration sur ce coup la.

    RépondreSupprimer
  2. Malheureusement de mon côté les grand-mères ont été très rares... je n'en ai connu aucune ! Mais je vais essayer de rebondir autrement à ton invitation histoire de ne pas laisser ta demande sans réponse...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et merci bcp pour ta belle participation à ce jeu que j'ai initié. J'aime bien tes visites chez moi et moi, aussi j'aime venir ici chez toi bien que je manque de temps ces temps-ci pour laisser des commentaires. A bientôt, Marie

    RépondreSupprimer

Vos remarques, vos petites visites, sont pour moi des rayons de soleil, merci pour cette douce chaleur.

Pounti auvergnat

Voici un plat traditionnel auvergnat. Plat paysan qui utilise les produits de la ferme et du jardin potager. On dit l'Auvergnat pingre ...